Logo Perspectives med

Risque de change en Irak : Le décrochage socio-économique est à craindre

En raison de la dépréciation de la valeur du dinar irakien par rapport au dollar, la Banque centrale d’Irak a décidé de suspendre la perception anticipée des impôts. Objectif, faire face au taux de change élevé. L’économie irakienne risque de subir un décrochage aux conséquences sociales des plus lourdes.
Risque de change en Irak

Les taux de change du dollar ont connu une hausse à la bourse locale irakienne et les prix de vente du dollar ont enregistré 154 200 dinars pour 100 dollars, tandis que les prix d’achat du dollar ont enregistré 154 100 dinars pour 100 dollars. Cette situation critique a poussé la Banque centrale d’Irak à décider, lundi, de suspendre la perception des impôts par anticipation pour faire face au taux de change élevé.

La Banque a adressé aux banques agréées un communiqué qui affirme que « sur la base de la résolution du Cabinet n ° (351) pour l’année 2022, qui comprend de ne pas entamer la perception des droits de douane et des montants de taxe à l’avance stipulés par l’article (16 / quatrième) de la Loi budgétaire générale fédérale pour 2021. Elle entrera en vigueur à la fin de 2021, avec confirmation que l’Autorité générale des douanes et l’Autorité générale des impôts ont acquitté ces frais et montants de taxe sur les marchandises entrant en Irak aux points de passage frontaliers ».

Début décembre, la Banque centrale d’Irak a annoncé que « la réserve de trésorerie dépassait pour la première fois la barre des 90 milliards de dollars américains ». Ihsan al-Yasiri, conseiller de la banque, a affirmé que « ce chiffre est très important, et constitue un obstacle à la reprise de l’économie, et à la valeur de la monnaie irakienne. »

La Banque centrale d’Irak avait décidé, en décembre 2020, d’ajuster le taux de change du dollar américain par rapport au dinar irakien, le prix d’achat du dollar auprès du ministère des Finances atteignant 1450 dinars, tandis que le prix de vente aux banques est de 1460 dinars par dollar, tandis que le prix de vente est pour un citoyen, 1470 dinars par dollar.

Recommandé pour vous