#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger : Des retours conditionnés…

Les autorités marocaines autorisent, à titre exceptionnel, des vols de passagers à destination du royaume à partir du Portugal, de la Turquie et des Emirats arabes unis, a fait savoir le comité interministériel en charge du suivi de la situation épidémiologique dans le pays.

Cette décision intervient afin de permettre le retour au Maroc des citoyens marocains qui résident effectivement au Royaume et qui ont été bloqués à la suite de la suspension des vols.
Les frais de voyage sont à la charge des bénéficiaires, fait savoir le Comité, qui ajoute que cette opération, qui débutera mercredi 15 décembre, concerne, exclusivement, les citoyens marocains qui résident effectivement au Maroc et qui ont quitté récemment le territoire national.
Ainsi, chaque passager devra présenter, avant l’embarquement, un test PCR de moins de 48 heures et subir un confinement pendant 7 jours dans des hôtels dédiés, à la charge du gouvernement marocain.
Des tests PCR seront effectués durant la période de confinement, toutes les 48 heures et toute personne testée positive à l’aéroport ou à l’hôtel sera prise en charge par les autorités sanitaires compétentes.
Départs libres :
On signale aussi que les autorités marocaines, en décidant de fermer les frontières du royaume dès le 28 novembre dernier et en prolongeant cette décision récemment, n’ont imposé «aucune restriction aux déplacements des citoyennes et des citoyens marocains souhaitant se déplacer hors du Maroc». C’est ce qu’une source bien informée au ministère de l’Intérieur a laissé entendre.
«La décision rendue à cet égard inclut spécifiquement la suspension des vols pour les voyageurs arrivant dans le Royaume, et n’inclut pas les départs», précise la même source.
L’explication de l’Intérieur intervient après la colère exprimée par certains citoyens souhaitant notamment se rendre à l’étranger pour se soigner. Toutefois, les voyageurs marocains se rendant à l’étranger devront patienter avant de pouvoir rentrer au Maroc, les vols à destination du pays étant suspendus jusqu’au 31 décembre, selon la décision de la Direction de l’aviation civile, relayée récemment par Royal Air Maroc.

Recommandé pour vous