Logo Perspectives med

« Qatargate » : Accusations de Miguel Urban

Miguel Urban, eurodéputé espagnol affilié au Groupe de la Gauche, a appelé la semaine dernière, ses camarades à se focaliser davantage sur le volet marocain de l’affaire «Qatargate ».
Accusations de Miguel Urban

Le complot a commencé avec le Maroc et ses services secrets avant le Qatar, qui n’a fait que se servir d’un réseau déjà mis en place », a indiqué M. Urban, partisan patenté des séparatistes du Polisario. Chemin faisant, il accuse le Maroc d’avoir privé Sultana Khaya de remporter le Prix Sakharov 2021, décerné par le Parlement européen, revenu à l’opposant russe Alexey Navalny.

M. Urban estime que la candidate de son groupe parlementaire aurait été victime d’un « complot » orchestré par le lobby marocain au PE et ayant bénéficié de l’appui des socialistes qui, selon ses dires, « ont reçu des ordres pour voter » contre la candidature de S. Khaya.

Ces accusations portées par M. Urban ne constituent pas une nouveauté. El Confidencial avait fait état, en octobre 2021, de l’adhésion des eurodéputés socialistes espagnols à la proposition de Vox de décerner le Prix Sakharov 2021 à Jeanine Áñez, ex-présidente de la Bolivie.

M. Urban n’a pas encore accusé le lobby marocain au Parlement européen d’avoir torpillé la candidature d’Aminatou Haidar à remporter l’édition 2010 du Prix Sakharov. Au regard de ce qui se trame au niveau des adversaires du Royaume au niveau européen, cela ne saurait trader.

Recommandé pour vous