Logo Perspectives med

Paix et sécurité en Afrique : Le Maroc n’a pas séché le rendez-vous d’Oran

Le Maroc est présent au neuvième Séminaire de haut niveau sur la «Paix et Sécurité en Afrique», organisé du 7 au 9 décembre à Oran en Algérie. La délégation marocaine est conduite par Mohamed Arrouchi, ambassadeur, représentant permanent du royaume auprès de l’Union africaine.
Paix et sécurité en Afrique

Le forum continental d’Oran devrait permettre aux participants d’examiner des thèmes d’importance qui tournent autour de quatre axes : «le désarmement et contrôle des armes légères et de petit calibre illicites : faire taire les armes en Afrique», «réponses africaines aux menaces émergentes pour la paix et la sécurité sur le continent – s’attaquer au fléau du terrorisme et de l’extrémisme violent en Afrique», «imposition et application de sanctions par les organisations internationales et partenaires sur les États membres de l’UA» et «le CPS de l’UA et l’A3 (les trois pays africains siégeant au Conseil de sécurité) : une meilleure coordination pour renforcer la voix de l’Afrique au sein de l’instance exécutive de l’ONU».

Malgré la rupture des relations avec l’Algérie, le Maroc, membre du Conseil de paix et de sécurité de l’UA a tenu à prendre part à ce séminaire pour défendre, depuis Oran, ses positions, comme ce fut le cas lors du dernier sommet arabe. Le voisin de l’Est continue à bouder le Royaume, comme le confirment ses absences aux deux réunions du comité directeur de l’initiative 5+5 Défense, organisées à Rabat en octobre et novembre.

En accueillant ce séminaire à Oran, l’Algérie tient à orienter, a minima, les pays africains membres du Conseil de sécurité à défendre les positions du Polisario. Si ce n’est pas d’appuyer la candidature du pays hôte de la rencontre, mais aussi du mouvement séparatiste, à briguer un mandat au Conseil de sécurité de l’ONU.

Recommandé pour vous

في مديح البرق والبراق

وطن المستعجلات. انه المغرب. مملكة البراق للذي سافر الي مدينة مراكش في رحلة استكشافية تحسبا