#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Migrants disparus d’El-Attaouiya : Enfin, des arrestations !

Previous slide
Next slide
Après le grand cafouillage ayant marqué la gestion du dossier des candidats à l’émigration clandestine, une cinquantaine au total originaires d’El-Attaouiya, les services de police ont annoncé l’arrestation de deux présumés « organisateurs » de ce voyage qui a tenu en haleine l’opinion.
Enfin, des arrestations !

Deux des cinq personnes identifiées ont été arrêtées par la police. Mesure justifiée par leur implication présumée dans le départ en mer d’une embarcation avec 51 migrants marocains à bord, toujours portés disparus dans l’Atlantique depuis un mois. Les deux interpellations ont été opérées séparément à Marrakech et à El-Attaouiya, régions d’origine des ressortissants ayant pris le large, selon une source sécuritaire citée par EFE. Trois autres suspects en fuite sont toujours recherchés. La même source a précisé à EFE que les services de sécurité marocains se coordonnaient avec leurs homologues en Espagne, par le biais de la coopération internationale, pour localiser l’embarcation et identifier toutes les personnes impliquées dans cette affaire.

Selon les proches des disparus, le bateau serait parti le 10 juin des côtes atlantiques d’Agadir vers les îles Canaries, avec à son bord 51 nationaux, dont cinq mineurs.

L’ONG Caminando Fronteras a annoncé précédemment que 51 autres personnes, dont trois enfants, étaient portées disparues après le départ d’une embarcation pneumatique, le 22 juin. A la suite d’une dérive ayant duré huit jours, le bateau a regagné les côtes marocaines vendredi dernier, poussé par les courants maritimes, avec seulement quatre rescapés à bord.

Dimanche dernier, l’ONG a averti que cinq autres embarcations étaient toujours disparues dans l’Atlantique, depuis leur départ des côtes marocaines juin, entre Tan-Tan et Agadir, pour les îles Canaries. Pas moins de 266 personnes de plusieurs nationalités seraient à bord.

Recommandé pour vous