#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Marsa Maroc : CA en hausse à fin septembre

Le chiffre d’affaires consolidé de Marsa Maroc s’est établi à plus de 2,96 Mrds DH à fin septembre 2022, en hausse de 12% par rapport à la même période une année auparavant.

Dans un communiqué sur ses indicateurs financiers, Marsa Maroc fait savoir que les investissements consolidés engagés par le Groupe à fin septembre 2022 se sont élevés, pour leur part, à 198 (MDH et concernent principalement l’acquisition de divers matériels d’exploitation.

De son côté, l’endettement net du Groupe s’est établi à 63 MDH à fin septembre 2022, relève la même source, ajoutant que cet endettement est composé de près d

e 2,63 Mrds DH de dettes de financement et près de 2 Mrds DH de disponibilités.

Par ailleurs, le trafic global traité au 30 septembre par le Groupe Marsa Maroc s’est chiffré à 37,9 millions de tonnes au 2ème semestre, affichant une hausse de 9,1% par rapport à la même période de 2021. Ce niveau d’activité résulte de l’évolution du trafic conteneurisé ayant atteint un volume de 1.535 milliers d’EVP (équivalent vingt pieds), en progression de 10% par rapport au premier semestre de 2021.

Dans le détail, le trafic des conteneurs en transbordement s’est élevé à 795 milliers d’EVP, affichant une progression de 32% par rapport au 30 septembre 2021, relève la même source. Pour sa part, le trafic domestique a atteint 741 milliers d’EVP, ce qui a permis de limiter sa baisse à 6,5% au titre des 9 premiers mois. Ce niveau d’activité est également expliqué par le trafic de vrac et divers qui a progressé de 7,6% pour s’établir à 21,7 MT.

Le trafic de vrac liquide s’est établi à 7,9 MT, marquant une hausse de 15,7% qui s’explique par l’augmentation des importations de fuel pour faire face à l’arrêt d’approvisionnement en GNL. Le trafic de vrac solide s’est établi à 11,9 MT marquant ainsi une baisse de 3,1% s’expliquant par l’export des trafics de sel et de feldspath et l’import du charbon pour alimenter les centrales thermiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous