#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Maroc-Japon : Un forum d’affaires à Casablanca

Les moyens de promouvoir les relations économiques entre le Maroc et le Japon ont été au centre d’un forum, tenu mardi à Casablanca, sous le thème “Le Maroc et le Japon : la coopération économique occupe une place de choix”.
Un forum d’affaires à Casablanca

Initié par l’Organisation Japonaise du Commerce Extérieur (JETRO), en partenariat avec le ministère de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), ce forum a pour but de mettre en place les moyens à même de développer les relations économiques entre les deux pays. Pour ce faire, il a réuni institutions gouvernementales et entreprises des deux pays, dont de nouvelles sociétés japonaises envisageant d’investir dans le Royaume.

Cette rencontre vient confirmer l’intérêt porté à l’intensification des relations économiques entre le Maroc et le Japon, ainsi que la volonté commune des deux parties à renforcer un partenariat mutuellement bénéfique. A cette occasion, Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, a indiqué que cette rencontre du monde des affaires, regroupant le secteur public et privé des deux pays, est d’une importance majeure spécifiquement pour le Royaume, compte tenu de la puissance économique du Japon, classé au troisième rang au niveau mondial. Il a rappelé, à cet égard, le nombre d’entreprises japonaises installées dans le Royaume et qui sont considérées comme les premiers employeurs au Maroc. Le ministre a, en outre, mis en avant la Vision Royale visant à promouvoir l’investissement, et qui est saluée par les investisseurs japonais, dont un certain nombre ont été présents lors de cette rencontre de haut niveau, ajoutant que l’idée est de renforcer la présence des opérateurs japonais au Maroc.

De son côté, Masahide Honda, directeur général de JETRO à Rabat, s’est dit fier de cette initiative qui réunit les deux pays amis, jetant la lumière sur les relations historiques entre les deux parties dans différents domaines, notamment la manufacture et l’énergie mais aussi en matière des systèmes d’information. Le but, a-t-il renchéri, est d’élever le niveau de coopération avec le Royaume.

Pour sa part, Ghita Lahlou, vice-présidente de la CGEM, a soulevé l’importance des relations maroco-japonaises qui ont abouti à la construction d’un écosystème important, précisant que le Japon représente, à l’heure d’aujourd’hui, plus de 50.000 emplois au Maroc, avec un courant d’affaires d’à peu près 830 millions de dollars. Il s’agit de renforcer le dispositif déjà existant depuis l’accord de libre-échange conclu et qui a fait l’objet depuis avril dernier d’un renforcement à travers deux agréments notamment de promotion de l’investissement, a-t-elle fait savoir.

A l’issue de la cérémonie d’ouverture de ce forum, plusieurs protocoles d’accord (MoU) entre le Maroc et le Japon ont été signés, notamment entre l’AMDIE et JETRO ainsi qu’entre la CGEM et JETRO. Ils visent à renforcer les relations économiques entre les deux pays, en favorisant le développement des relations commerciales et d’affaires. Les deux parties pourront de ce fait, échanger sur les opportunités d’investissement et d’échanges commerciaux afin de dynamiser la relation économique bilatérale. Au programme dudit forum, un cycle de sessions plénières regroupant des conférenciers de haut niveau des secteurs public et privé, permettant de mettre en avant les opportunités d’affaires et de partenariats dans des secteurs d’intérêt communs tels que les énergies renouvelables, l’agro-industrie, l’automobile et l’aéronautique.

Recommandé pour vous