Logo Perspectives med

Les sécuritaires US au chevet de V. Zelensky : Du matériel et du renseignement pour l’Ukraine

Le chef de la CIA a effectué une visite secrète à Kiev, ont révélé les médias américains. William Burns, a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky pour l’informer « de l’analyse [du conflit] par le gouvernement américain pour les semaines et les mois à venir », selon le Washington Post.
Du matériel et du renseignement pour l’Ukraine

 « Le directeur Burns s’est rendu à Kiev, où il a rencontré ses homologues du renseignement ukrainien et le président Zelensky, à qui il a réaffirmé notre soutien continu à l’Ukraine », a déclaré un responsable américain à l’agence Reuters.

W. Burns s’était rendu en personne en Ukraine avant l’opération militaire spéciale russe, fin février, pour rencontrer des responsables du renseignement ukrainien. Mais il n’était pas le seul responsable américain à s’y rendre. Lundi 16 janvier, Wendy Sherman, sous-secrétaire d’État américaine, John Feiner, conseiller adjoint à la sécurité nationale de la Maison Blanche et Colin Kahl, sous-secrétaire à la défense américain ont également rencontré V. Zelensky.

Selon le Washington Post, W. Burns a présenté à V. Zelensky les plans militaires que, selon lui, la Russie pourrait mettre à exécution. Le directeur de la CIA a également reconnu qu’à un moment donné, il pourrait être plus difficile pour l’Ukraine d’obtenir l’aide des États-Unis.

Ces derniers mois, le gouvernement US s’est plaint que Washington disposait de plus d’informations sur les actions et les plans militaires russes que Kiev. L’Ukraine ne divulgue pas souvent d’informations sur ses plans opérationnels. Mais les responsables ukrainiens ont fourni aux États-Unis davantage d’informations sur leurs intentions avant la contre-attaque de septembre. L’Ukraine s’appuie largement sur la CIA et les agences de renseignement d’autres pays pour connaître les plans de la Russie.

Cette annonce intervient alors que les États-Unis ont annoncé, jeudi, un nouveau programme d’assistance militaire de 2,5 milliards de dollars à l’Ukraine, portant le total de l’aide militaire américaine à 27,5 milliards de dollars. « Ce programme d’assistance fournira à l’Ukraine des centaines de véhicules blindés supplémentaires, notamment des véhicules blindés de transport de troupes Stryker, des véhicules de combat d’infanterie Bradley, des véhicules protégés contre les embuscades et des véhicules à roues polyvalents à haute mobilité », a annoncé Antony Blinken, secrétaire d’État.

Le paquet comprend également un soutien supplémentaire essentiel pour la défense aérienne de l’Ukraine, notamment davantage de systèmes de défense aérienne Avenger et de missiles surface-air, ainsi que des munitions supplémentaires pour les NASAMS que les États-Unis ont déjà fournies, a-t-il précisé. Il contient également des dispositifs de vision nocturne, des armes légères et des munitions, ainsi que d’autres articles destinés à soutenir l’Ukraine, a indiqué A. Blinken dans un communiqué. « Ce paquet, qui s’élève à 2,5 milliards de dollars, portera le total de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à un montant sans précédent d’environ 27,5 milliards de dollars », a-t-il ajouté.

Recommandé pour vous