#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Le secteur de la distribution monte au créneau : Commerçants asphyxiés

Echaudé par la hausse des prix des carburants qui impactent lourdement le secteur de la distribution, le Bureau de Tijara a tenu, mercredi en distanciel, une réunion consacrée à l’examen de l’impact de cette hausse grave sur le coût opérationnel des distributeurs.

Tout en tirant tire la sonnette d’alarme, Tijara rappelle que les acteurs du secteur sont de véritables générateurs de valeurs et créateurs d’emploi, et de fait, expriment leur étonnement d’avoir été exclus des aides gouvernementales.

Le secteur de la distribution est un secteur très spécifique traitant, certes, de gros volumes, mais contre des marges très réduites comprises seulement entre 1 et 2%, fait valoir Tijara. Et de souligner que la hausse des prix du carburant devient une véritable entrave qui pénalise les acteurs de la distribution. L’impact de la hausse du litre de 8,6 Dh en moyenne en 2021 à 14 Dh en 2022, génère une augmentation sur coût direct de 1,5 à 3% en fonction de la taille des distributeurs.

La fédération, qui assure comprendre la conjoncture nationale actuelle, le contexte de crise internationale, affirme se maintenir dans sa position de structure citoyenne et responsable, mais interpelle néanmoins le gouvernement en demandant à être entendue par le ministre de tutelle et du transport.

Elle propose en ce sens, la tenue, en urgence, d’une réunion de crise afin de sauver le secteur.

A noter que la Fédération Nationale des Métiers de la Distribution des Produits de Grande Consommation (FMDPGC)-TIJARA, regroupe les principaux acteurs et distributeurs de produits de grande consommation dans plusieurs activités tels que l’agroalimentaire, les produits d’hygiène, les produits d’entretien, les télécommunications, la minoterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous