Logo Perspectives med

Le Polisario gêne la Minurso : J-P. Lacroix l’affirme depuis Madrid

Dans une interview accordée à l’agence EFE, Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint aux opérations de paix, signale que les Nations unies sont préoccupées par les «limitations» de mouvements des membres de la MINURSO, imposées par le Polisario et ce, depuis son retrait du cessez-le-feu. En dépit de cela, ajoute le diplomate français en déplacement à Madrid où il a rencontré le chef de la diplomatie espagnole, l’ONU «fait tout son possible pour réduire leur l’impact» sur la mission.

«Depuis un an et demi, nous avons constaté une tension plus élevée sur le territoire, en partie à cause de cette impression qu’il n’y avait pas de progrès et d’efforts», a reconnu J-P. Lacroix. La nomination de Staffan de Mistura au poste d’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental a réussi «à faire baisser cette tension dans le territoire», a-t-il noté. Tout en précisant que «la situation reste fragile et a un impact sur la MINURSO».

Nonobstant les obstacles, le diplomate français a tenu à préciser que son organisation «mène une opération pour surveiller la situation sécuritaire au Sahara occidental et nous sommes décidés à accomplir notre mandat».

J-P. Lacroix a fait un déplacement à Madrid où il a eu des entretiens avec José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères.

Par ailleurs, l’ONU a apporté un démenti aux informations ayant circulé sur l’acquisition d’une maison à Laayoune par le général Russe Alexander Ivanko, représentant spécial pour le Sahara occidental et chef de la MINURSO.

«Je veux corriger, ce qui a été rapporté par erreur la semaine dernière. Le représentant spécial de la Mission des Nations unies au Sahara occidental (MINURSO) n’a pas acheté de maison à Laayoune, comme l’ont rapporté à tort plusieurs médias», a précisé Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’ONU, lors de son brief du mardi 31 mai. Il s’agit-là d’un démenti cinglant apporté aux médias marocains qui avaient rapporté, il y a quelques jours de cela, cette information qui s’est vite révélée être un tuyau crevé.

A. Ivanko a été choisi le 27 août 202 par Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, pour succéder au Canadien Colin Stewart dont le mandat était arrivé à échéance.

Recommandé pour vous