#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Le PJD et les nominations au gouvernement : La ministrabilité des binationaux en question

Previous slide
Next slide
Le groupement du PJD à la Chambre des représentants a présenté une proposition de loi, interdisant aux binationaux d’être nommés ministres. L’initiative vise à modifier l’article 31 de la loi organique n°065-13 relative à l'organisation et à la conduite des travaux du gouvernement et au statut de ses membres, adoptée par l’exécutif que présidait Abdelilah Benkirane.
La ministrabilité des binationaux en question

Dans sa version publiée au Bulletin officiel du 2 avril 2015, le texte a seulement fermé la porte devant les personnes qui « ne jouissent pas de leurs droits civils et politiques » d’être désignés ministres.

Le PJD accorde un délai de « 30 jours » aux ministres ayant la double nationalité de régler leurs situations, à condition que leur proposition législative ait le feu vert des deux Chambres du Parlement. Une entreprise qui parait difficile, sachant que la formation islamiste ne compte que 13 députés sur un total de 395.

Pour rappel, le PJD avait voté, en mars 2021 alors qu’il dirigeait le gouvernement en la personne de Saadeddine El Othmani, contre un amendement présenté par le Parti de l’Istiqlal autorisant les MRE à prendre part directement aux élections législatives du 8 septembre 2021. Aux côtés du PJD, le PAM, le RNI, l’USFP et le MP avaient aussi approuvé le rejet de la participation politique des Marocains du monde.

Recommandé pour vous