#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Le Hezbollah maintient sous tension Israël : Les jours se suivent et les opérations aussi…

Le Hezbollah libanais a annoncé samedi que « ses moudjahidines ont ciblé le site israélien Samaqa dans les hameaux libanais occupés de Chebaa, et des soldats d’occupation qui s’étaient déployés à proximité, avec des armes de missiles appropriées, réalisant des tirs directs ». Comme il a fait état de la mort de trois de ses combattants.
Le Hezbollah maintient sous tension Israël : Les jours se suivent et les opérations aussi…

La Résistance islamique au Liban a ciblé deux rassemblements de soldats de l’armée d’occupation israélienne à proximité des sites de Ramia et Metulla, avec des armes appropriées, provoquant également des tirs directs.

Le correspondant d’Al-Manar au sud du Liban a rapporté qu’un site militaire israélien situé en Galilée occidentale a subi des tirs directs venant du Liban. De leur côté, les médias israéliens ont rapporté que des sirènes ont retenti dans la colonie Miskav Am , en Haute Galilée, à la frontière libanaise avec la Palestine occupée. T en précisant que  « l’un des sites d’occupation dans les collines de Kafr Shuba et les fermes occupées de Chebaa a été visé, tandis que des salves de missiles ont été lancées depuis le Liban vers les positions israéliennes entre Shtoula et Mitat » .

De leur côté, les médias israéliens ont fait état du retentissement des sirènes à Elkosh , situé au nord de la Palestine occupée. Avant de spécifier que « leur site à Har Dov, dans les hameaux de Chebaa occupées, avait été bombardé par des obus de mortier ».

Hier, plusieurs routes ont été fermées dans le nord, notamment le carrefour sud de Beit Hillel et le carrefour de la colonie Kiryat Shmona en raison d’attaques de missiles en provenance du Liban, selon les médias israéliens.

Plus tôt dans la journée, la Résistance islamique a publié plusieurs déclarations militaires comprenant 9 opérations ayant visé des bases, des sites et des rassemblements de l’armée d’occupation israélienne dans les secteurs est et ouest de la frontière libano-palestinienne. Elle a souligné que le ciblage des sites israéliens constitue un soutien au peuple palestinien inébranlable dans la bande de Gaza et à sa vaillante résistance.

Menaces creuses

Hassan Fadlallah, député du bloc de la Loyauté à la Résistance -Hezbollah- au Parlement libanais, originaire du sud du Liban, a déclaré samedi dans une interview accordée à la chaine satellitaire libanise Al-Mayadeen qu’ « Israël n’a pas le dessus sur le terrain », soulignant que « la victoire de Gaza reviendra à la nation toute entière et c’est le terrain qui contrôle le cours général pour cette confrontation ».

Il a ajouté qu’ « Israël n’est pas en mesure d’imposer des conditions au Liban, car il tue à Gaza et est incapable d’imposer ses conditions dans la bande », soulignant « nous ne faisons pas partie de ces parties à qui on adresse des menaces et des directives surtout que la résistance est celle qui a l’initiative et impose la réalité sur le terrain ».

Il a estimé que « les menaces d’Israël sont creuses », notant qu’ « au Liban et à Gaza, nous sommes le peuple de la terre et eux les occupants, et ils doivent quitter cette terre ». Ajoutant que « l’équation de la résistance, de l’armée et du peuple est fixée au Liban », évoquant les martyrs de la résistance, de l’armée et du peuple qui ont sacrifié leur vie dans cette bataille.

H. Fadlallah a estimé que le projet de déplacement vers l’Égypte est tombé à Gaza. « Nous, au Liban, disons à l’ennemi que nous défendons notre pays et que nous défendrons et combattrons en représailles pour Gaza », a-t-il averti. Il a également indiqué que « les habitants de la région frontalière du Liban vivent depuis 1948 sous le poids d’une menace constante, et qu’ils sont des gens de fermeté, de sacrifice, d’endurance et de souffrance », et « lors de toute tournée dans le sud du Liban avec tous ceux qui sont inébranlables, nous pouvons voir l’assurance et la confiance dans la résistance et que l’ennemi n’ose faire une action militaire majeure ».

Un membre du bloc Fidélité à la Résistance a souligné que « le front sud est dans un véritable état de guerre » et que  « les développements sont liés au déroulement de la bataille à Gaza et l’ennemi ne doit pas être rassuré ».

Concernant les développements militaires à Gaza, H. Fadlallah a noté que « l’armée d’occupation n’a réalisé aucun résultat à Gaza et qu’ après deux mois d’agression, elle est incapable de libérer ne serait-ce qu’un seul prisonnier ».

Faisant preuve d’optimisme quant « au soutien de la résistance islamique au Liban pour Gaza, et pour notre cause, nos valeurs sacrées et les opprimés », le député a conclu avec un constat sans appel :  « nous connaîtrons la victoire », a-t-il martelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous