#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Le Brésil prend pied à Dakhla : Une chambre de commerce pour booster la coopération

Previous slide
Next slide
La Chambre de commerce maroco-brésilienne a été inaugurée, samedi à Dakhla, en vue de consolider les échanges commerciaux et la coopération économique entre le Maroc et le Brésil.

Cette nouvelle institution a été inaugurée par Eduardo Nantes Bolsonaro, député fédéral et conseiller politique du président de la République fédérale du Brésil, en présence du président de la Chambre de commerce maroco-afro-brésilienne à São Paulo, Farid Mechqi, du président de la Chambre de commerce maroco-brésilienne au Maroc, du président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de Dakhla-Oued Eddahab, du directeur régional du ministère de l’Industrie et du commerce, et des élus locaux.

A vocation économique, la Chambre aspire à promouvoir le dialogue entre les acteurs publics et privés et d’encourager l’implantation au Maroc d’entreprises brésiliennes. N. Bolsonaro qui est également membre de la commission de défense et de sécurité au sein de la Chambre des députés du Brésil, a souligné que le Brésil et le Maroc «pourraient être partenaires à long terme».

F. Mechqi, a indiqué que l’objectif de l’ouverture de cette structure économique est de renforcer les opportunités d’investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, notant qu’elle aura pour mission de mettre en exergue les potentialités et atouts de la région auprès des investisseurs brésiliens.

Présent à cette occasion, Abderrazak Zraidi Ben Beliout, président de la Chambre de commerce maroco-brésilienne au Maroc, a indiqué que cet évènement démontre que les provinces du Sud regorgent d’énormes opportunités d’investissement et constituent des passerelles entre le Brésil, l’Amérique Latine, l’Afrique et le Moyen-Orient.

A signaler que les membres de la délégation brésilienne se sont rendus au Centre régional d’investissement où ils ont suivi un exposé présenté par Mounir Houari, directeur du CRI, axé sur les mégaprojets réalisés et en cours de réalisation ainsi que sur les différentes opportunités d’investissement dans plusieurs secteurs productifs.

Recommandé pour vous