Logo Perspectives med

« Le Bleu du Caftan » dans la course aux Oscars : Une consécration de plus…

Le film à succès de Maryam Touzani a été retenu en Short-list cette année pour l’Oscar du meilleur film étranger, a annoncé l’Academy Awards, qui a dévoilé les 15 films retenus dans cette catégorie, parmi les 93 qui concourraient au départ.
« Le Bleu du Caftan » dans la course aux Oscars

Le film de M. Touzani est le seul film arabe et africain sélectionné cette année pour cette prestigieuse compétition des Oscars à Hollywood, rappellent ses initiateurs. Le Bleu du Caftan avait été choisi, en septembre dernier, par une commission composée de professionnels du cinéma marocain pour représenter le Royaume aux Oscars.

La réalisatrice marocaine s’est dit « immensément heureuse de cette nouvelle et honorée de pouvoir représenter le Maroc ». Nabil Ayouch, son époux et producteur du film a estimé que c’est là « une marche supplémentaire que franchit le cinéma marocain dans la reconnaissance à l’international. Nous remercions tous ceux qui ont cru dans le film, le Ministère de la Culture, le CCM, la commission du fonds d’aide ainsi que les membres de la commission des Oscars qui ont choisi le film pour représenter notre pays ».

Depuis ses débuts en sélection officielle au Festival de Cannes à « Un certain Regard » où il a remporté le Prix de la Critique Internationale, Le Bleu du Caftan a réalisé un parcours impressionnant, sélectionné dans les plus grands festivals. Il a été vendu dans une trentaine de territoires et a remporté à ce jour 21 prix, dont le prix du jury ex-aequo au festival international du film de Marrakech, où pour la première fois un film marocain a remporté un prix lié à la mise en scène.

« Le Bleu du Caftan » est produit par N. Ayouch et coproduit par Amine Benjelloun. Au casting, on retrouve Saleh Bakri, Lubna Azabal et Ayoub Missioui. Il raconte l’histoire de Halim et Mina, un couple tenant une boutique de Caftans dans la médina de Salé, rejoint par Youssef, un jeune apprenti qui partage avec son maalem, Halim, la même passion sincère pour la couture. Le film parle de transmission, de tradition et d’amour.

Recommandé pour vous