#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Laudateur envers le Maroc : M. Milley subit la leçon de S. Chengriha

Rien que le séjour au Maroc du général Mark Milley a de quoi pousser les voisins algériens dans leur dernier retranchement. A fortiori lorsque le patron des armées US tient un discours laudateur envers le Royaume considéré comme « un grand allié » dans la région qui plus est « stable » .
Laudateur envers le Maroc

« Le royaume est un partenaire et grand allié des Etats-Unis au niveau non seulement de la région, mais de tout le continent africain », s’est félicité dimanche le général Mark Milley dans des déclarations à la presse à l’issue de ses entretiens avec Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense Nationale, et avec le général Belkhir El Farouk, Inspecteur général des Forces armées royales et Commandant la Zone Sud. M. Milley a surtout salué « un pays stable dans un continent et une région en quête de stabilité ».

Il n’en fallait pas plus pour que l’Algérie se manifeste. La preuve, à Ouargla (sud), siège de la 4e Région militaire, le général Said Chengriha, homme fort du système, a assuré lundi que son pays représente un havre de stabilité dans une mer régionale totalement démontée. « L’Algérie, consciente des retombées de l’instabilité dans son environnement immédiat, sur sa sécurité et sur les constantes de son peuple, œuvre constamment à être un facteur de stabilisation dans la région et à contribuer au développement durable des pays du voisinage », a claironné le chef d’état-major de l’ANP.

Pour mémoire, le président Abdelmadjid Tebboune avait usé des mêmes arguments lors de son analyse de la situation régionale présentée, le 30 mars 2022 à Alger, en recevant Antony Blinken, chef de la diplomatie des Etats-Unis,. « Nous sommes entourés de pays qui ne nous ressemblent pas beaucoup à l’exception de la Tunisie. Toutes nos frontières sont en flammes et même la Mauritanie n’est pas si forte » pour défendre sa sécurité, avait-il affirmé.

Répondant indirectement aux propos tenus par M. Milley à Rabat, le général S. Chengriha a tenu à marteler que « l’Algérie, et en dépit des vaines tentatives visant à discréditer son rôle et sa position dans le continent, demeure un facteur important dans l’équation africaine et un acteur principal dans son espace vital. », tout en ne ménageant nullement le Maroc. « L’Etat algérien depuis l’indépendance est en faveur des causes justes sur ce continent et dans le monde et du soutien indéfectible apporté aux peuples pour faire valoir leur droit à l’autodétermination », a-t-il encore cru bon de rappeler.

Recommandé pour vous