#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

« Global Index Terrorisme » : Le Maroc bien noté

Le Global Terrorism Index, confectionné par l’Institut australien pour l’économie et la paix (Institute of Economics and Peace, IEP), vient de dévoiler son « résumé complet des principales tendances mondiales en matière de terrorisme ». Les données sont recueillies par la « Global Terrorism Database » de l'Université américaine du Maryland, et permettent de mesurer l'évolution des attentats terroristes dans 163 pays.
Le Maroc bien noté

Cette année, le GTI de 2023 classe le Maroc à la 83e place, derrière l’Uruguay et devant la Roumanie. Le royaume perd ainsi 7 places par rapport au classement précédant, sachant que les pays les mieux classés sont ceux les plus touchés par le terrorisme. Le score GTI du royaume passe à 0,757 sur dix points.

« L’impact du terrorisme varie considérablement au sein de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Les pays les plus touchés par le terrorisme sont la Syrie, l’Irak, le Yémen, l’Egypte, l’Algérie et la Libye. D’autres pays n’ont enregistré aucune attaque terroriste au cours des cinq dernières années, comme le Koweït, le Qatar, Oman et le Maroc », indique le rapport.

Dans ce sens, et pour la zone Maghreb, l’indice a confirmé que la Libye est le pays le plus touché par le terrorisme, après s’être classée 32e au monde. Elle est suivie par l’Algérie, classée deuxième au Maghreb et 47e au monde et la Tunisie (40e). La Mauritanie figure, pour sa part, au 86e mondial.

Au niveau de la région MENA, la Syrie arrive à la première place (5e au niveau mondial), suivie de l’Irak (7e), l’Egypte (16e) et du Yémen (22e). Le Maroc occupe les derniers rangs, aux côtés de la Mauritanie, du Koweït et du Sultanat d’Oman, du Qatar et du Soudan.

Au niveau mondial, l’Afghanistan arrive en première place, suivi du Burkina Faso, de la Somalie, du Mali, de la Syrie, du Pakistan et de l’Irak. En ce qui concerne les pays les moins touchés, 71 pays se classent au 93e rang, dont la Chine, Cuba, la Corée du Sud, le Koweït, Oman et le Qatar.

Le rapport indique que Daech et ses réseaux affiliés sont restés le groupe terroriste le plus meurtrier au monde en 2022 pour la huitième année consécutive, avec des attentats terroristes dans 21 pays. Le rapport note que l’année dernière, le terrorisme a tué 6 701 personnes, soit 38% de moins qu’en 2015. Cependant, le taux de mortalité est en augmentation.

La même source a souligné que « l’Armée de libération du Baloutchistan, au Pakistan, est l’organisation terroriste qui connaît la croissance la plus rapide » et a été responsable de 233 morts en 2022, soit une multiplication par neuf.

L’indice a également révélé que le terrorisme prospère dans les pays aux écosystèmes pauvres et aux chocs induits par le climat. Dans ce sens, sur les 830 millions de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire dans le monde, 58% vivent dans les 20 pays les plus touchés par le terrorisme. La région la plus touchée est le Sahel, qui représente 43% des décès dus au terrorisme dans le monde, en hausse de 7 % par rapport à l’année précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous