Logo Perspectives med

Gestion de la rareté de l’eau : L’Intérieur mobilise ses équipes

Une note de l’Intérieur a été généralisée à l’ensemble des walis des régions et gouverneurs des préfectures, des provinces et des préfectures d’arrondissement en vue de réguler l’utilisation de l’eau potable. La gestion de la rareté des ressources hydriques démarre au moment où le taux de remplissage des barrages est des plus faibles au niveau de la majorité des bassins hydrauliques du pays. Le stress hydrique est tel que même la mobilisation des ressources en eau souterraine s’avère très faible.

Dans cette note, et en complément de la circulaire n°1937 du 17 février 2022, le ministre de l’Intérieur rappelle aux responsables de l’administration territoriale que face à cette situation, ils sont tenus de réunir d’urgence les commissions préfectorales et provinciales instituées par l’article 89 de la loi 36-15 relative à l’eau. Le but de cette mobilisation est de mettre en œuvre les actions nécessaires à une gestion rationnelle des ressources hydriques et garantir l’approvisionnement en eau potable de la population.

Une série d’actions est ainsi recommandée pour mieux gérer la pénurie. Il s’agit de l’application de restrictions sur les débits d’eau distribués aux usagers ;
l’interdiction de l’arrosage des espaces verts et des golfs à partir des eaux conventionnelles (eau potable, eau de surface ou eau souterraine), l’interdiction du lavage sur les voies et places publiques par de l’eau potable, l’interdiction des prélèvements illicites d’eau au niveau des forages, des puits, des sources, des cours d’eau et des canaux de transport de l’eau ; le remplissage des piscine publiques et privées une fois par an à la condition qu’elles soient  équipées par de système de recyclage et, enfin, ’interdiction de l’usage de l’eau potable pour le lavage des véhicules et engins.

Dans sa note, Abdelouafi Laftit insiste pour que toutes les autorités veillent à la stricte application des dispositions nécessaires à ce sujet.

 

Recommandé pour vous