#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Etat social : L’Exécutif s’y accroche…

Lors du point de presse tenu à l’issue du Conseil du gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Mustapha Baitas, Porte-parole du gouvernement, a indiqué que le sujet de la protection sociale ne prêtait à aucune interprétation si ce n’était la clarté de la réforme du système de santé et les avancées dans sa mise en œuvre ainsi que la construction de l’Etat social.
Etat social

Le ministre a rappelé que le système de la protection sociale repose en premier lieu sur l’esprit de la solidarité. Il y a un certain nombre de personnes, évaluées à près de 11 millions, qui bénéficiaient de la couverture médicale. L’Exécutif en a rajouté 11 autres millions personnes dont les métiers ne bénéficiaient pas d’un régime d’assistance médicale. « Il s’agit des plombiers, conducteurs de taxis, journalistes, travailleurs domestiques, sportifs, artistes, artisans, agriculteurs, etc », a-t-il relevé. Les 11 autres millions, soumis au système RAMED, ils devraient être intégérés, eux aussi, au nouveau système de protection sociale, à charge pour l’Exécutif de prendre en charge leurs cotisations.

« Les Ramedistes ne participent en aucune façon à cet effort » a signalé M. Baitas, la main sur le coeur. « Ils bénéficient des services hospitaliers publics et ils bénéficient tout comme les autres catégories des divers services offerts, disposant à l’occasion des bons offices de l’État et de l’ensemble des obligations des ayants-droits », a-t-il tenu à préciser. Et d’ajouter qu’en l’espace d’une année, le nombre d’adhérents à la CNSS est passé de 7,8 millions à 23,2 millions de citoyens. Ils sont plus de 642.000 personnes à avoir bénéficié des services de la protection sociale sur le plan médical, exception faite des salariés du public, comme du privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous