Logo Perspectives med

Dossier saharien : Des séparatistes à Moscou

Une délégation du Front Polisario comprenant Mohamed Omar, son représentant auprès des Nations Unies et coordinateur avec la MINURSO et Khatri Adouh, a rencontré, vendredi, Mikhail Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères et représentant spécial du président Vladimir Poutine pour le Moyen-Orient.
Des séparatistes à Moscou

« La rencontre (…) s’inscrit dans le cadre d’une communication continue entre la partie russe et la partie sahraouie. Les deux parties ont discuté de plusieurs questions d’intérêt commun, notamment le statut et les perspectives du processus de paix parrainé par les Nations unies au Sahara occidental, et d’autres questions connexes », signale-t-on depuis Moscou. On précise que « la délégation sahraouie a informé ses interlocuteurs des développements liés à la question sahraouie », tout en affirmant « la ferme détermination du peuple sahraoui à continuer de défendre, par tous les moyens légitimes, ses droits inaliénables à l’autodétermination et à l’indépendance ».

M. Bogdanov a affirmé, à cette occasion, « la fermeté de la position de son pays en faveur du processus de paix parrainé par les Nations unies au Sahara Occidental afin de parvenir à une solution juste et durable garantissant au peuple sahraoui son droit à l’autodétermination conformément aux résolutions des Nations Unies ». Comme il a également souligné que « la voie vers une solution pacifique passe par des négociations directes entre les parties ».

Comme d’habitude, la Russie s’est abstenue, en octobre, de voter la nouvelle résolution sur la question du Sahara occidental prorogeant le mandat de la MINURSO pour une année supplémentaire. Quelques semaines auparavant, Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, avait rencontré, à Moscou, Staffan de Mistura, envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental.

 

Recommandé pour vous