#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Discrimination raciale : Le Maroc porté à la tête du CERD

Previous slide
Next slide
Le Royaume du Maroc a été élu, en la personne d’Abderrahman Tlemçani, au poste de membre du Comité sur l’Elimination de la Discrimination Raciale (CERD), pour la période 2024-2027, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Le Maroc porté à la tête du CERD

L’élection du Maroc, avec 153 voix sur les 181 Etats membres présents et votants, a eu lieu à l’occasion de la 30ème réunion des Etats Parties à la Convention sur l’Elimination de la Discrimination Raciale, jeudi à New York. « Cette élection, la première du Royaume, atteste de nouveau de la crédibilité et de la confiance dont bénéficient les efforts que mène le Maroc, sous la Haute Vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste, en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme, notamment en matière de lutte contre les discriminations », souligne le communiqué.

Le Maroc a, en effet, consenti d’importants efforts dans la lutte contre la discrimination raciale et les discours de haine sur les plans national et international, matérialisés notamment par les avancées entérinées par la Constitution de 2011 et la proclamation par l’Assemblée Générale des Nations Unies de la Journée Internationale de la Lutte contre les Discours de Haine le 18 juin, à l’initiative du Royaume, rappelle la même source, faisant observer que cette brillante élection consacre la présence historique du Maroc au sein de la quasi-totalité des Organes des Traités relatifs aux droits de l’Homme, témoignant de la grande crédibilité de l’action du Royaume pour le renforcement de l’architecture onusienne.

Ce nouveau succès électoral, dans le contexte d’une compétition intense, est le fruit d’une mobilisation tous azimuts de l’ensemble de l’appareil diplomatique, confirmant de nouveau la pertinence de la stratégie que mène le Royaume, conformément aux Hautes Orientations Royales, pour le renforcement de sa présence au sein des organisations internationales, relève le ministère.

A. Tlemçani, acteur engagé de la société civile, est connu pour son long parcours dans la lutte contre les discriminations et la promotion d’une culture du vivre-ensemble, selon le communiqué. A rappeler que le Comité pour l’Elimination de la Discrimination Raciale, composé de dix-huit experts indépendants, est chargé de suivre la mise en œuvre de la Convention sur l’Elimination de la Discrimination Raciale.

Recommandé pour vous