#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Détournements et usage de faux : Le DGSN fait le ménage dans ses services…

Previous slide
Next slide
Le Bureau national de lutte contre les crimes financiers auprès de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a déféré, jeudi, devant le parquet près la Cour d’appel de Rabat, huit personnes, dont trois fonctionnaires de la police, soupçonnés de dilapidation et de détournement de fonds publics, de falsification et de production de déclarations contenant des données falsifiées.
Le DGSN fait le ménage dans ses services…

La Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) a procédé à un audit interne de la gestion financière de l’école de cavalerie ayant fait état de fraude dans les marchés publics, indique un communiqué ad hoc. L’ancien directeur de l’école au grade de contrôleur général a été suspendu et soumis à une enquête judiciaire.

Les enquêtes ont porté aussi sur sept autres suspects pour complicité et participation à ces actes criminels, dont cinq gérants d’entreprises contractantes et de fonctionnaires de la police. Les concernés ont été placés en détention aux fins de l’enquête, dans le cadre d’une affaire séparée.

Les concernés déférées devant le parquet ont été incarcérées sur ordre de l’autorité judiciaire compétente, alors qu’une femme parmi les suspects a été placée sous contrôle judiciaire.

Recommandé pour vous