#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Débusqué à Dubaï : Un « capo » marocain dans les filets d’Interpol

A la demande des services d'enquête néerlandais, deux barons de la drogue, dont un Marocain, ont été arrêtés récemment à Dubaï. Selon les médias néerlandais, il s'agit du Néerlando-bosniaque Edin G. (40 ans) et du Néerlando-marocain Zohair B. (37 ans) alias «Beertje».
Un « capo » marocain dans les filets d’Interpol

Les mêmes sources précisent que les Pays-Bas comptent demander leur extradition des Émirats arabes unis. Les arrestations font suite à une enquête majeure menée par Europol à laquelle ont participé le Département national d’enquêtes criminelles et le Département d’enquêtes criminelles de Rotterdam pour les Pays-Bas, outre les services d’enquête d’Espagne, de France, de Belgique, des États-Unis et des Émirats arabes unis.

Le Néerlando-marocain Zohair B est poursuivi par le parquet de Rotterdam pour l’importation de milliers de kilos de cocaïne aux Pays-Bas en 2020 et 2021. La justice néerlandaise lui reproche aussi la participation à une organisation criminelle, le blanchiment de grosses sommes d’argent, la corruption et la détention d’armes à feu. «La cocaïne était principalement importée d’Amérique du Sud dans les ports d’Anvers et de Rotterdam. Le suspect aurait coordonné cette importation», détaille-t-on.

Le Néerlandais d’origine marocaine a été identifié grâce à des messages décryptés des serveurs de l’application Sky ECC, utilisée par les barons de drogue. L’homme était sous surveillance internationale depuis avril 2022 et était recherché par tous les pays affiliés à Interpol.

Ce  coup de filet fait partie intégrante d’une vaste opération internationale qui a permis la saisie de 30 tonnes de cocaïne, avec des arrestations en France, en Espagne, en Belgique et aux Pays-Bas, ajoute dans un communiqué l’Office européen de police, dont le siège est aux Pays-Bas. « Les barons de la drogue, considérés comme des cibles de grand intérêt par Europol, s’étaient alliés pour constituer ce qui était connu comme un super-cartel qui contrôlait environ un tiers du commerce de la cocaïne en Europe », précise Europol. Outre les six arrestations à Dubaï, treize personnes ont été arrêtées en Espagne, six en France et dix en Belgique. Parallèlement, quatorze personnes avaient été arrêtées en 2021 aux Pays-Bas dans le cadre de la même opération, selon cette source.

Recommandé pour vous