#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

CAN U23 : Le Maroc face au Mali

Previous slide
Next slide
Déjà qualifié, le Maroc a poursuivi son parcours sans faute en remportant une 3e victoire d'affilée contre le Congo (1-0), alors que la Guinée a validé son billet pour les demi-finales grâce à son nul face au Ghana (1-1). L'Égypte et le Mali rejoignent également le dernier carré après leurs victoires respectives face au Gabon (2-0) et au Niger (2-0). Les demi-finales prévues mardi 4 juillet mettront aux prises Égypte-Guinée et Maroc-Mali.
Le Maroc face au Mali

Le dernier carré de cette CAN U23 est désormais connu. Le Maroc affrontera le Mali alors que l’Égypte sera opposée à la Guinée, mardi, pour désigner les finalistes de cette édition abritée par le Maroc.

Déjà assuré de disputer les demi-finales à l’issue de la deuxième journée, le Maroc a conclu cette phase de groupes sur un sans-faute vendredi 30 juin en s’imposant d’une courte tête face au Congo (1-0), dont le sort était déjà scellé. Avec une équipe remaniée, les Lionceaux de l’Atlas ont rapidement pris les devants grâce à Younes Taha (7e, 0-1), dont le tir dévié a trouvé les filets et lui a permis de marquer son premier but pour sa première titularisation. Dominateurs, les Marocains n’ont jamais été réellement inquiétés et auraient pu alourdir le score à plusieurs reprises sans les parades décisives de Simon Samba. Ils concluent cette phase de groupes avec une troisième victoire en autant de matches.

Surprise dans l’autre match du groupe, avec l’élimination du Ghana après son match nul contre la Guinée (1-1). Alors que les Black Meteors avaient impérativement besoin d’une victoire pour se qualifier en demi-finales, ils n’ont pas su conserver leur avantage acquis grâce à un bon ballon servi par Abdul Fatawu Issahaku à Emmanuel Yeboah (33e, 0-1). Mais à l’heure de jeu, le Syli revenait au score grâce à l’égalisation d’Ibrahima Fofana (61e, 1-1), auteur d’une reprise de volée à l’entrée de la surface sur un ballon repoussé dans l’axe par la défense ghanéenne. Ce résultat nul permet aux Guinéens de se qualifier pour le dernier carré grâce à une meilleure différence de buts.

Tout pouvait encore se passer dans le groupe B entre le Niger, l’Égypte et le Mali, qui pouvaient encore chacun se qualifier pour les demi-finales à l’issue des deux derniers matches de cette dernière journée, samedi 1er juillet. Tenants du titre, les Égyptiens se sont imposés face au Gabon (2-0) mais leur victoire a été longue à se dessiner face au dernier du groupe, déjà éliminé et qui quitte la compétition sans aucune victoire. Le carton rouge reçu par Roy Mbongui en fin de première période (42e) a enterré tout espoir du succès pour les Gabonais avant même la mi-temps. Il a fallu attendre la fin de la rencontre pour que Mahmoud Saber trouve la faille en reprenant un corner joué au ras-du-sol et mal suivi par la défense gabonaise (82e, 0-1). Osama Faisal a ensuite alourdi la marque dans le temps additionnel en convertissant un pénalty (90e+2, 0-2). Ce succès permet aux Pharaons de terminer en tête du groupe et de se qualifier pour le dernier carré.

La dernière place en demi-finales se jouait entre le Niger et le Mali, et les Aiglons ont décroché leur billet pour les demi-finales pour la première fois de leur histoire en remportant le choc face aux Nigériens (2-0). Mamadou Sangaré a ouvert le score sur pénalty (49e, 0-1), avant que Cheickna Doumbia n’assure la victoire au Mali dans les dernières minutes (90e, 0-2).

Recommandé pour vous