Logo Perspectives med

Banques : Une capacité bénéficiaire en recul au S1 2022

Selon le dernier tableau de bord publié par Bank Al-Maghrib, les banques marocaines aurait vu leur PNB baisser de -0,6% à 27,8 Mrds DH à fin juin 2022 pour une capacité bénéficiaire qui se dégrade de -7,5% à 8,2 Mrds DH.
Une capacité bénéficiaire en recul au S1 2022

Le nombre de guichets bancaires au Maroc s’est établi à 5.808 à fin juin 2022, contre 5.880 à fin décembre 2021, selon BAM. Ainsi, le nombre d’habitants par guichet s’est situé à 6.283 au titre des six premiers mois de 2022, contre 6.176 à fin 2021, précise la Banque centrale dans son récent tableau de bord du système bancaire.

Quant à la structure du système bancaire, BAM fait état de l’existence d’un total de 89 établissements de crédit et assimilés dont 24 banques (avec 5 banques participatives et 3 fenêtres participatives), 28 sociétés de financement, 6 banques offshore, 11 associations de micro-crédit et 18 établissements de paiement.

Pour ce qui est de la concentration des banques en fonction du statut de l’actionnariat, les données de Bank Al-Maghrib révèlent une prééminence des banques à capital privé majoritairement marocain. Celles-ci détiennent 53,4% des guichets, 63,2% des actifs, 64,4% des dépôts et 60,6% des crédits.

 D’autre part, l’analyse de la structure des dépôts permet de constater une prédominance des comptes à vue créditeurs qui représentent 68,6% suivis des comptes d’épargne (16,3%) et dépôts à terme (12,2%). Pour sa part, le taux de créances en souffrance ressort stable à 8,5% à fin juin 2022. Le taux de couverture, lui, s’établit à 67% (-1 pt).

S’agissant de l’activité et de la rentabilité, Bank Al-Maghrib fait état d’un total bilan de 1.631 Mrds DH en hausse de 5,8% par rapport à juin 2021, d’un cumul des dépôts clientèle de 1.081 Mrds DH (+4,6%) et d’un produit net bancaire (PNB) de 27,8 Mrds DH. Le RN, lui, se dégrade de -7,5% à 8,2 Mrds DH.

Recommandé pour vous