#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

B. Ghali courtise Paris : En l’invitant à abandonner sa politique saharienne

Previous slide
Next slide
Dans un appel à la France, le secrétariat général du Polisario voudrait que Paris « joue un rôle positif dans le règlement du conflit au Sahara occidental, conformément à la charte et aux résolutions des Nations unies ».
B. Ghali courtise Paris

Le Front séparatiste souhaite que Paris « mette un terme à des décennies de parti pris injuste, en tolérant les politiques d’expansion et d’agression, et en tenant compte des intérêts, de la sécurité et de la stabilité de tous les peuples et pays de la région méditerranéenne et de l’Afrique du Nord », ajoute la même source.

Le Polisario continue à courtiser la France depuis quelques mois déjà. A la veille du déplacement d’Emmanuel Macron en Algérie, fin août 2022, le secrétariat général du Front séparatiste avait mis en exergue « le rôle que certaines forces influentes au niveau du conseil, comme la France, doivent jouer, afin d’établir une paix juste et définitive, qui consacre la légitimité internationale, en permettant au peuple sahraoui d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination».

Brahim Ghali avait récidivé, en octobre, alors qu’Alger accueillait la 5e session du Comité intergouvernemental de haut niveau franco-algérien. « Il est temps pour la France et l’Union européenne en général d’être des acteurs efficaces, en vue de parvenir à une solution juste et durable au conflit du Sahara occidental », avait-il souligné dans un discours.

Recommandé pour vous