Logo Perspectives med

Atteinte à l’image du Maroc : L’Istiqlal, en mode combat, condamne

Le parti de l’Istiqlal (PI), a réitéré, lundi, lors de la réunion hebdomadaire de son Comité Exécutif, sa condamnation des tentatives d’atteinte à l’image du Maroc.

Lors de cette réunion, présidée par Nizar Baraka, secrétaire général du parti, consacrée aux développements de la situation politique au Maroc et les préparatifs du parti pour les élections à venir, le comité exécutif a passé en revue les campagnes effrénées et injustes auxquelles notre pays est soumis, visant à nuire à sa réputation et à perturber son processus démocratique et de développement, et les gains importants qu’il a obtenus au niveau de la consolidation de l’intégrité territoriale.
Il a en ce sens affirmé sa ferme condamnation de ces campagnes systématiques visant le Royaume, ses symboles et ses institutions souveraines, exprimant ainsi son rejet de ces « accusations et allégations fausses et trompeuses en l’absence de toute preuve », et regrettant « la dégradation du niveau professionnel et moral atteint par certains médias qui ont présentés des préjugés contre notre pays sans avoir aucune preuve qui prouve ces fausses allégations ».
Tout en renouvelant sa condamnation et sa dénonciation de toutes les tentatives d’atteinte à l’image et à la réputation du Maroc, le Comité Exécutif affirme que « la nouvelle position géostratégique de notre pays aux niveaux international, continental et régional, ainsi que les éléments de stabilité dont il bénéficie alors que nos voisins connaissent des fluctuations économiques, sociales, politiques et sécuritaires, qui ont suscité l’inquiétude des groupes d’intérêt, qui ne voient pas avec satisfaction la montée du Maroc comme l’une des économies émergentes, ni les capacités de résilience et de confrontation qu’il a développé malgré la pandémie et les répercussions de la crise sanitaire mondiale ».
Pour le comité exécutif du PI, « la réponse incontournable à ce préjugé systématique, outre son aspect juridique, judiciaire et communicatif, est la poursuite de notre pays à consolider le choix démocratique et à enregistrer les grands acquis que notre pays a réalisés dans le domaine des droits de l’Homme et l’exercice des libertés publiques, et de faire des prochaines élections une station démocratique par excellence, capable de produire des institutions élues fondées sur un choix libre et équitable, un gouvernement fort, harmonieux et solidaire, et de veiller à renforcer les fondements de l’état de droit et des institutions, et de garantir les droits et libertés ».

Recommandé pour vous