Logo Perspectives med

Arts plastiques : A. Kanane distingué à Paris

Ali Kanane, artiste marocain, a été choisi par la Société académique des arts, sciences et lettres pour recevoir la médaille d’étain, en reconnaissance à «ses réalisations artistiques et de sa carrière multidisciplinaire dans les arts plastique, la peinture et l’art numérique». Cette distinction reconnaît «l’ensemble de son œuvre et de son parcours éclectique».

Lors de la cérémonie de décoration tenue à Paris, Ali Kanane a déclaré que «c’est un honneur pour moi de recevoir aujourd’hui cette distinction de la part d’une institution aussi prestigieuse que la Société académique arts, sciences, lettres». «Plus qu’une simple reconnaissance, cette médaille est pour moi un signe, un encouragement pour continuer à tracer ma voie dans le monde de l’art et à explorer de nouvelles façons d’exprimer ma créativité», a-t-il ajouté.

«Fait exceptionnel, Ali Kanane a été sélectionné par la Société académique en amont de sa première exposition indépendante», a encore indiqué le communiqué des organisateurs.

Pour l’heure, l’artiste prépare son exposition prévue à Casablanca, au cours du deuxième trimestre de l’année 2023. «Je travaille en ce moment avec beaucoup de passion et de concentration pour réaliser ma première exposition en tant qu’artiste indépendant. Par le passé, mes œuvres ont toujours été exposées en tant que collaborations avec d’autres artistes, notamment sur des projets sponsorisés par des grandes marques. Cette fois-ci, je vais pouvoir réellement présenter au public une œuvre réalisée sans aucune de ces contraintes, et livrer réellement ma propre vision, sans influence aucun», a noté l’artiste.

Le designer et concept artiste marocain primé a fait ses études au lycée Jaber Ben Hayan de Casablanca, avant de collaborer avec l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft. Il a été en charge du design de personnages et d’environnements pour des jeux comme «Prince of Persia» ou «Assassin’s Creed».

Il a ensuite passé quatre ans entre Madrid, Berlin et Varsovie, collaborant avec différentes marques mondiales sur des projets de street art, d’art Steampunk ou de streetwear. De retour à Casablanca en 2019, A. Kanane a installé son nouvel atelier pour travailler sur de nouveaux projets.

Recommandé pour vous