#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Un Israélien arrêté à Kuala Lumpur : Vulgaire criminel ou agent du Mossad ?

Previous slide
Next slide
La police malaisienne a arrêté un membre de gang criminel israélien dans la capitale Kuala Lumpur, soupçonné d’être un espion pour Israël, a rapporté le quotidien israélien Times of Israel.
Un Israélien arrêté à Kuala Lumpur : Vulgaire criminel ou agent du Mossad ?

En conférence de presse, Reza Eddine Hussein, inspecteur général de la police malaisienne, a révélé que le suspect, âgé de 36 ans a été arrêté dans un hôtel de Kuala Lumpur, en possession d’armes illégales « 6 pistolets et 200 balles ». Il était arrivé à l’aéroport international de Kuala Lumpur en provenance des Émirats arabes Unis, le 12 mars, avec un faux passeport français et n’a remis son passeport israélien qu’après avoir été interrogé par la police, a-t-il précisé.

Les médias israéliens ont déclaré plus tard que le suspect était Shalom Avitan, membre de l’organisation criminelle Mosley.

Le site d’information Mako, a rapporté qu’il était en route pour assassiner Eran Haya, chef d’une famille criminelle rivale. Un violent conflit oppose les deux gangs depuis des mois, indique la chaîne israélienne Channel 12 selon laquelle la maison d’Avitan dans le quartier chic de Pavli à Tel Aviv avait été la cible de plusieurs grenades lancées par des hommes armés du clan de Haya, à la mi-mars, au moment où ce dernier serait entré en Malaisie.

R.E. Hussein a déclaré que la police enquêtait sur la possibilité que le suspect soit un membre des services de renseignement israéliens, bien qu’il ait affirmé aux autorités qu’il était entré en Malaisie pour traquer un autre Israélien en raison d’une dispute familiale. « Cependant, nous ne faisons pas entièrement confiance à cette version car nous soupçonnons qu’il pourrait y avoir un autre agenda », a-t-il déclaré, ajoutant que le suspect avait déménagé entre plusieurs hôtels pendant son séjour en Malaisie. Il a déclaré que la police enquêtait également sur la manière dont le suspect avait obtenu les armes, qui avaient été achetées en Malaisie et payées avec de la monnaie numérique. Des rapports ont également indiqué qu’Avitan pourrait encourir une peine de prison de 25 ans s’il était reconnu coupable.

L’inspecteur général de la police a déclaré à Reuters que trois Malaisiens, dont un couple, avaient été arrêtés vendredi et placés en détention provisoire pendant sept jours, soupçonnés d’avoir fourni des armes et conduit une voiture au profit du suspect israélien, ajoutant que les autorités avaient trouvé un pistolet dans la voiture du couple. Il a fait remarquer qu’Avitan a été arrêté pendant la guerre israélienne contre la bande de Gaza, ajoutant que les autorités étaient en état d’alerte suite à cette arrestation et les mesures de sécurité avaient été renforcées autour du roi de Malaisie, du Premier ministre Anwar Ibrahim et d’autres personnalités de haut niveau.

La Malaisie est un pays à majorité musulmane et l’un des plus fervents partisans des Palestiniens. Elle a critiqué les crimes de l’occupation dans son agression contre la bande de Gaza. N’entretenant pas de relations diplomatiques avec l’entité sioniste, elle héberge 600 réfugiés palestiniens, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. En 2018, un scientifique palestinien a été abattu dans la capitale malaisienne par des assaillants inconnus lors d’une opération qui, selon le Hamas, a été menée par les services israéliens du Mossad. Mais Israël a nié ces accusations.

Recommandé pour vous