Logo Perspectives med

Recommandation de l’IER : Le CNDH s’active toujours…

Des victimes et ayants-droits ont bénéficié d'indemnités financières et d'intégration sociale dans le cadre de la poursuite, par le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), de la mise en œuvre des recommandations de l'Instance Équité et Réconciliation (IER).
Recommandation de l’IER

Cette opération a été menée, mercredi, en marge d’une rencontre de la présidente du conseil, Amina Bouayach, avec un groupe de victimes et ayants-droits, qui ont obtenu de décisions arbitrales en leur faveur, après avoir soumis les documents nécessaires, indique un communiqué du CNDH. Le nombre des bénéficiaires de l’indemnisation financière et de l’intégration sociale est 246 personnes, pour une enveloppe globale de 21 886 272 dirhams.

Lors d’un échange spontané avec les personnes concerné(e)s, A. Bouayach a précisé que les indemnités financières et d’intégration sociale perçues par ces victimes ou leurs ayants-droits ne sont pas de nouvelles recommandations, le comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations de l’IER ne pouvant aucunement émettre de nouvelles, mais il s’agit plutôt d’une nouvelle étape sur la voie du suivi de l’exécution des recommandations de l’Instance.

Cette rencontre a été également marquée par l’interaction des membres de la structure administrative créée auprès de la présidente du CNDH afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations de l’IER, avec les victimes ou les ayants-droits, ainsi que par la présentation des explications techniques nécessaires concernant leurs dossiers. L’octroi, mercredi, des indemnités financières et d’intégration sociale constitue l’aboutissement d’un processus mené le long de cette année et au cours duquel le Conseil a procédé à l’écoute et à la concertation avec les personnes concernées.

De même, le CNDH a procédé, en mai 2022, à la remise des indemnités d’intégration sociale au profit de 98 bénéficiaires pour un montant total de 3 597 222 dirhams.

Le Conseil poursuit aussi la distribution des cartes de couverture médicale, portant le nombre des bénéficiaires à 19 929, pour un coût de 216 138 771 dirhams, mobilisés dans le cadre du budget général de l’État. Comme il a été chargé, au cours de l’année qui s’achève, de prendre en charge les frais médicaux non pris en charge par la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) pour 16 interventions médicales urgentes (plus de 68 MDH).

Recommandé pour vous

في مديح البرق والبراق

وطن المستعجلات. انه المغرب. مملكة البراق للذي سافر الي مدينة مراكش في رحلة استكشافية تحسبا