#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Raids aériens sur Idlib et Lattaquié : L’armée syrienne en état d’alerte…

Previous slide
Next slide
Des raids aériens russes et syriens ont été menés dimanche dans les provinces d’Idleb et de Lattaquié (nord-ouest de la Syrie), ciblant les positions des djihadistes qui ont mené des attaques meurtrières aux drones contre des civils. Cette opération intervient à l’issue de l’aboutissement des pourparlers d’Astana à une feuille de route permettant à l’armée syrienne de cibler toutes les factions terroristes en activité dans la zone.
L’armée syrienne en état d’alerte…

Les avions russes et syriens ont pilonné une douzaine de cibles dans la province d’Idleb et le nord de Lattaquié (nord-ouest de la Syrie). Les chasseurs-bombardiers ont attaqué des positions djihadistes de Hayaat Tahrir al-Cham, ancienne branche d’al-Qaïda en Syrie, et du Parti islamique du Turkestan, composé d’éléments radicaux d’Asie centrale et de Chine. Cette formation dispose de plusieurs centaines de combattants déployés au nord de la province de Lattaquié, dans des villages désertés par leurs habitants.

Les raids aériens de ce dimanche contre cette région sous influence turque sont les plus massifs depuis l’entrée en action de l’aviation russe il y a trois jours, après plus d’un an de calme relatif.

Les frappes interviennent après des attaques djihadistes aux drones et à l’artillerie, la semaine dernière, contre la ville natale de Bachar el-Assad, Kardaha, à Lattaquié. Deux autres localités avaient été visées par les groupes islamistes à Hama, faisant quatre morts et plusieurs blessés civils. Hayaat Tahrir al-Cham, qui contrôle une grande partie d’Idleb, a évacué ses positions et ses checkpoints dans l’ensemble de la province par crainte de nouveaux raids. En attendant, l’armée syrienne qui a été mise en alerte dans la région continue de pilonner les positions à partir desquels s’activent les djihadistes.

A signaler aussi que le jour même, quatre membres de la police syrienne ont été tués et un autre grièvement blessé dans une embuscade, près du rond-point d’Al-Jamal dans la ville d’Al-Muzayrib dans la campagne occidentale de Deraa, selon l’agence d’informations syriennes SANA.

Une source du commandement de la police de Deraa a affirmé que « l’embuscade terroriste a eu lieu vers 7h30 ce dimanche, alors qu’une patrouille de police était en route de la ville de Deraa vers la ville de Tafas pour sécuriser les centres de surveillance. » La même source a ajouté que « les terroristes ont tiré sur la patrouille, causant la mort et des blessures à ses membres, avant de s’enfuir ».

Pour sa part, une source à l’hôpital national de Déraa a relevé que « l’hôpital a reçu les corps de 4 martyrs de la police qui sont morts immédiatement de leurs blessures, tandis que les soins nécessaires sont prodigués à un membre grièvement blessé ».

Vendredi dernier, un citoyen a été tué et plusieurs personnes ont été blessées à la suite d’attaques de la part de groupuscules armées déployées dans la campagne de Lattaquié et d’Idlib. Il y a quelques jours, l’armée syrienne a annoncé la mort de trois de ses membres tués dans un attentat terroriste contre un bus militaire, sur la route Salamiyah-Homs.

Recommandé pour vous