#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Prospection gazière « satisfaisante » dans le périmètre Anchois : Chariot s’apprête à un 2ème forage onshore

Chariot Oil & Gas a annoncé que les résultats de la prospection du champ Dartois dans le nord du Maroc, en estimant les réserves de gaz à 12 milliards de barils cubes (Bcf). Fort de ces résultats, le groupe britannique va lancer sa deuxième opération de forage.
Prospection gazière « satisfaisante » dans le périmètre Anchois : Chariot s’apprête à un 2ème forage onshore

Avec la découverte de réserves de 12 milliards de barils cubes de gaz, résultats positifs et plus que satisfaisants, Chariot s’apprête à débuter les opérations d’un deuxième forage.

Le puits OBA-1 qui a été foré avec succès marque une étape décisive dans cette campagne d’exploration. Duncan Wallace, directeur technique de l’entreprise, était déjà optimiste à l’idée de commencer cette opération d’exploration et présageait un succès. «Nous testons des prospects indépendants pour l’orientation des découvertes de gaz Dartois existantes situées dans d’autres champs. Nous espérons recevoir une mise à jour des résultats en temps utile», avait-il signalé.

La semaine dernière, les résultats du forage du puits RZK-1 sur le prospect Gaufrette avaient été annoncés. Chariot avait indiqué que le forage avait profondeur finale de 961 mètres avec succès, pénétrant la cible principale de Gaufrette selon les prévisions établies. Ce forage était le premier d’une campagne de forage de deux puits s’opérant dans la licence Loukos Onshore. Pour rappel, Chariot détient une participation de 30 % dans le permis Lixus Offshore. La licence est partagée à 45 % avec Energean et l’ONHYM qui détient 25 % des parts. Ladite licence couvre une superficie d’environ 1794 kilomètres carrés au nord du Maroc, notamment dans la région du Dartois dans le nord. Le gisement gazier dénommé «Anchois» est situé à environ 100 km au nord de la ville de Nador, dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le champ gazier possède environ 1,4 billion de pieds cubes de réserves de gaz naturel, selon Chariot Oil & Gas.

La compagnie a indiqué avoir utilisé deux techniques de capture différentes pour ses études sur Gaufrette à travers le puits RZK-1 et sur le puits OBA-1. «Nous sommes impatients de forer maintenant le puits Dartois ciblant un système de réservoir et un style de piégeage différents du prospect Gaufrette, avec un succès potentiellement débloquant des ressources prospectives récupérables estimées au mieux à 20 Bcf sur la tendance», avait déclaré D. Wallace.

Le début des explorations gazières au Maroc avait commencé en 2018 et le potentiel avait été révélé quelques mois plus tard en 2019, avec la découverte du champ gazier Dartois. Cette découverte va permettre d’orienter le mix énergétique du Maroc vers la stratégie de diversification que le pays ambitionne de créer pour réduire sa dépendance aux importations d’énergie. Le Maroc mise sur les énergies renouvelables en majeure partie, mais aussi sur le gaz connu pour son faible impact écologique contrairement au pétrole. L’objectif affiché est de pouvoir obtenir 52 % de l’énergie nécessaire au Maroc à partir de sources d’énergie renouvelable d’ici 2030.

Reste à savoir si le pari sera tenu. Et à quel prix ?

Recommandé pour vous