#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Multiplication des mesures de rétorsion antirusses : Pas de quoi démonter le maitre du Kremlin

Vladimir Poutine a dénoncé « les mesures prises en Europe contre le géant gazier russe Gazprom » appelant « à surveiller les exportations alimentaires vers les pays hostiles à la Russie, afin de faire face à la crise alimentaire mondiale ».

« La situation dans le secteur de l’énergie s’aggrave en raison de mesures sévères non liées au marché, y compris des pressions administratives sur Gazprom dans certains pays européens », a affirmé V. Poutine lors d’une réunion télévisée avec des responsables russes. Il a averti que « les menaces en Europe de nationaliser les actifs russes sont une arme à double tranchant » et qu’ il pourrait y « avoir d’éventuelles mesures de représailles de la part de la Russie ».

D’autre part, V. Poutine a déclaré que Moscou « surveillerait de près » les exportations alimentaires vers les pays « ennemis », à la lumière des sanctions imposées par l’Occident à la Russie. « Face à la crise alimentaire mondiale, nous devrons cette année être plus attentifs aux approvisionnements à l’étranger et surveiller de près ces exportations vers les pays qui mènent une politique qui nous est hostile », a conclu le maitre du Kremlin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous