#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Mœurs et politique : Qui en veut à L. Benali ?

Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du développement durable, a rejeté tout lien avec une photo que le journal The Australian lui a attribuée. Dans un communiqué diffusé mardi par le département, la responsable a qualifié ces allégations de « totalement fausses et infondées », voire « diffamatoires ».
Mœurs et politique : Qui en veut à L. Benali ?

The Australian  a publié lundi un cliché pris à Paris, montrant Andrew Forrest, président du groupe australien Fortescue et deuxième fortune de son pays, embrassant une femme dont le visage n’apparaît pas. Sans indications supplémentaires, le support a avancé qu’il s’agirait de la ministre marocaine, ce que cette dernière nie « catégoriquement ».

L. Benali a affirmé que les suites judiciaires adéquates seraient envisagées et a souligné son « engagement total envers la morale et les bonnes conduites » en tant que « femme et mère marocaine », mais aussi en tant que responsable gouvernementale œuvrant pour « es intérêts suprêmes du pays ». Dans ce sens, elle a rappelé que « cette tentative de diffamation » n’était pas un cas isolé, dénonçant dans la foulée un « ciblage visé et orchestré par certaines parties » qui auraient échoué à atteindre certains objectifs.

Dans le communiqué, le ministère assure par ailleurs que « les marchés publics et les appels d’offres dans le secteur des investissements énergétiques supervisés par le département obéissent strictement aux principes de gouvernance et l’indépendance des décisions des institutions concernées ».

Recommandé pour vous