#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Le Patrimoine mondial de l’UNESCO expliqué aux enfants : Noor sous la magie du Ksar d’Aït Ben Haddou

Invité d’honneur au SIEL, l'UNESCO a présenté́ le premier volume de sa série « Les balades de Noor ». Fruit d’un partenariat avec la Fondation BMCE Bank pour l’Education et l’Environnement et en collaboration avec la maison d’édition Langages du Sud, le projet vise à ouvrir les yeux de la jeunesse marocaine sur les sites du pays inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.
Le Patrimoine mondial de l’UNESCO expliqué aux enfants : Noor sous la magie du Ksar d’Aït Ben Haddou

« Voyage au Ksar d’Aït-Ben-Haddou » est le premier opus de la série consacré au site emblématique du patrimoine mondial, inscrit sur la liste de l’UNESCO, en 1987, situé au cœur du Maroc. Disponible en arabe, en amazigh et en français, le livre qui lève le voile sur un des joyaux de la ville de Ouarzazate, sera distribué dans les écoles du Maroc, comme les autres titres à venir.  Accompagnée de son petit oiseau magique, Noor, enfant intrépide et curieuse, nous invite à explorer le Ksar d’Aït-Ben-Haddou. À travers les ruelles de terre rouge et les remparts historiques, ils rencontrent Hamma, un jeune garçon du village, qui leur révèle les légendes anciennes et les coutumes vivantes de son peuple.

« Pensée pour les jeunes lecteurs du Maroc et d’ailleurs, cette nouvelle collection est une invitation à découvrir et à célébrer la richesse du pays à travers ses sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO », a déclaré́ Eric Falt, Directeur régional de l’UNESCO pour le Maghreb. « Avec ce premier titre, nous espérons qu’ils auront l’opportunité́ de découvrir l’histoire et la richesse culturelle du Ksar d’Aït-Ben-Haddou, tout en développant leur amour pour la lecture et leur attachement au patrimoine. »

« Au-delà̀ de cette coédition d’ouvrages destinés aux enfants, l’entame de ce partenariat représente tout un symbole. En fait, il reflète un partage de valeurs entre une Fondation reconnue d’utilité́ publique – qui œuvre depuis près de 25 ans à la promotion d’une éducation scolaire de qualité́ dans le monde rural au Maroc et en Afrique – et, d’autre part l’UNESCO, l’organisation culturelle par excellence qui rassemble 194 pays membres à travers le monde. », a ajouté, à cette occasion, Leila Mezian Benjelloun, Présidente de la Fondation BMCE Bank.

A signaler que dans la listes des sites marocains inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO figurent la médina de Fès, inscrite en 1981, la médina de Marrakech, inscrite en 1985, la médina de Tétouan (ancienne Titawin), inscrite en 1997, le site archéologique de Volubilis, inscrit en 1997, la Ville historique de Meknès, inscrite en 1996, la médina d’Essaouira (ancienne Mogador), inscrite en 2001, la ville portugaise de Mazagan (El Jadida), inscrite en 2004 et Rabat, capitale moderne et ville historique : un patrimoine en partage, inscrite en 2012…

Recommandé pour vous