#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Frappes mortelles contre l’école de Nouseirat : CNN met en évidence les armes US utilisées

Alors qu’Antony Guterres, chef de l’ONU dénonce un « nouvel exemple terrifiant » du prix payé par les civils en faisant référence à la frappe israélienne mortelle contre une école de l’UNRWA à Gaza, CNN a révélé jeudi que « les munitions utilisées lors du raid israélien contre une école des Nations Unies dans le centre de Gaza étaient de fabrication américaine ».
Frappes mortelles contre l’école de Nouseirat : CNN met en évidence les armes US utilisées

CNN a expliqué « qu’elle était parvenue à cette conclusion en analysant un clip vidéo de la scène de l’incident et selon l’examen d’un expert en armes ». La chaine satellitaire américaine a identifié des fragments d’au moins deux bombes américaines de petit diamètre (SDB) GBU-39, dans un clip vidéo transmis depuis les lieux de l’incident par un journaliste travaillant pour son compte.

C’est la deuxième fois, en deux semaines, que CNN est en mesure de vérifier l’utilisation de munitions de fabrication US lors d’attaques israéliennes contre des déplacés Palestiniens .

De son côté, Philippe Lazzarini, Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), a affirmé que « l’école, ciblée par l’occupation du camp de Nuseirat, abritait 6 000 personnes déplacées lorsqu’elle a été bombardée » qualifiant que « l’allégation de l’occupation selon laquelle des groupes armés auraient pu être présents à l’intérieur du refuge est choquante ». Il a souligné « qu’attaquer ou prendre pour cible des bâtiments des Nations Unies constitue un mépris flagrant du droit international humanitaire », soulignant « l’importance de protéger le personnel, les bâtiments et les opérations des Nations Unies à tout moment ».

P. Lazzarini a noté que « l’occupation a ciblé plus de 180 bâtiments appartenant à l’UNRWA et que plus de 450 personnes déplacées ont été tuées depuis le début de la guerre contre Gaza ». Il a indiqué que « l’UNRWA partage les coordonnées de toutes ses installations (y compris les coordonnées de cette école) avec les forces israéliennes et d’autres parties au conflit ». Il a ajouté que « cibler les bâtiments des Nations Unies, ou les utiliser à des fins militaires, ne peut pas devenir une nouvelle norme », estimant que ces actions « doivent cesser et tous les responsables doivent rendre des comptes ».

Pour sa part, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a commenté le ciblage de l’école de l’UNRWA par des avions israéliens, soulignant que « les frappes contre l’école de Nuseirat indiquent le non-respect par Israël du droit international humanitaire ».

Jeudi à l’aube, l’occupation a visé l’école Al-Sardi affiliée à l’UNRWA, qui hébergeait des personnes déplacées dans le Camp 2 à Nouseirat, au centre de la bande de Gaza. Le bureau des médias du gouvernement dans la bande de Gaza a annoncé le martyr de 40 personnes à la suite du massacre commis par l’occupation.

Il convient de noter que CNN a révélé, il y a deux semaines, l’utilisation de munitions fabriquées aux États-Unis lors du raid israélien contre un camp de personnes déplacées à Rafah. Dans le clip vidéo partagé sur les réseaux sociaux, que CNN a identifié au même endroit géographique que la scène elle-même en faisant correspondre les détails, notamment le panneau d’entrée du camp et les carreaux au sol, apparaît la queue d’une bombe GBU-39 de fabrication américaine, selon quatre experts en armes explosives qui ont visionné les images pour CNN.

Recommandé pour vous