#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Forum sino-arabe : Le Président chinois soutient la Palestine

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ainsi que les présidents Égyptien, Tunisien, des Émirats et le roi de Bahreïn sont à Pékin ce 30 mai, pour la 10ᵉ conférence ministérielle du Forum sino-arabe. L'occasion pour le président chinois, qui ouvrait le forum jeudi matin, d’en appeler à une conférence de paix « élargie » sur Gaza.
Forum sino-arabe : Le Président chinois soutient la Palestine

Le président chinois a lancé un appel pour une conférence de paix « élargie » afin de résoudre le conflit à Gaza. La Chine fournira une aide supplémentaire de 500 millions de yuans – soit 64 millions d’euros – pour aider à atténuer la crise humanitaire à Gaza. Elle fera également un don de 3 millions de dollars aux Nations unies pour les réfugiés palestiniens, a assuré Xi Jinping devant les représentants de la Ligue arabe présents au forum Chine-pays arabes qui se tient jeudi 30 mai.

« Il n’y a pas de chemin vers la paix et la stabilité au Moyen-Orient sans une approche globale de la cause palestinienne », a souligné le chef d’État chinois. « La guerre ne peut pas continuer indéfiniment, la justice ne peut pas être éternellement absente et la solution à deux États ne peut pas être arbitrairement ébranlée. La Chine soutient l’adhésion de la Palestine aux Nations unies et plaide pour une conférence internationale de paix plus large, plus autoritaire et plus efficace », a-t-il ajouté.

Une conférence que le roi de Bahreïn se dit prêt à accueillir. « Nous apprécions hautement le soutien de la Chine à la juste cause de la Palestine, sa volonté d’apaiser les souffrances des Palestiniens ainsi que son plein soutien à la création d’un État palestinien », a poursuivi Hamed Ben Issa Al Khalifa à la tribune. Un message partagé par l’ensemble des membres présents, dont Fariz Medhawi, ambassadeur de la Palestine en Chine. « Nous voulons que la Chine joue un rôle et nous saluons ses efforts. La Chine entretient de bonnes relations avec presque tous les pays au Moyen-Orient, ce qui n’est pas le cas de nos amis américains, malheureusement. C’est ce qui rend la Chine apte à intervenir de manière constructive, positive et non controversée », a déclaré le diplomate.

À la tribune, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a félicité l’hôte du forum en rappelant que « la Chine a toujours soutenu le cessez-le-feu et appelé à mettre fin à cette guerre barbare menée par Israël en prônant la solution à deux États. »

« Chaque seconde, il y a des Palestiniens qui meurent »tonne à son tour d’une voix grave le président tunisien Kaïs Saïed, qui lui aussi remercie la Chine « pour sa position ferme en faveur du peuple palestinien. »  Le président des Émirats, Mohammed ben Zayed Al Nahyan, saluant de son côté la « défense d’une paix juste par nos amis chinois, se basant sur la reconnaissance d’un État palestinien ».

La Chine cherche à être de plus en plus présente au Moyen-Orient et cultive ses réseaux, via sa diplomatie. 200 dirigeants des partis politiques seront invités chaque année en Chine, qui organisera en 2026 le deuxième sommet sino-arabe, après le sommet de Riyad en 2022 qui a permis « le développement à grandes enjambées de la relation sino-arabe », a encore déclaré le président chinois devant les caméras des journalistes du « Sud global » invités pour l’occasion.

Des investissements dans « des projets phares et emblématiques, mais aussi dans des projets petits et beaux au service de la population », sont à l’ordre du jour, rappelle aussi le président chinois. Ce dernier a évoqué cinq « nouvelles architectures » dans l’aéronautique et l’aérospatial, la coopération énergétique vitale pour la seconde économie du monde, mais aussi la coopération interbancaire et financière, la culture et le tourisme. Dix millions de voyageurs sont attendus en Chine et dans les pays arabes l’année prochaine.

Recommandé pour vous