#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Détournements de dépôts bancaires à Tétouan : Indisposant le PI, D. Ziouzio suspendu des instances itiqlaliennes

L’inspection du Parti de l’Istiqlal (PI) dans la région de Tétouan a décidé de suspendre Daniel Ziouzio de toutes ses fonctions au sein du parti et de l’organisation. « Cette décision fait suite aux accusations largement diffusées contre le membre du parti à Tétouan, Daniel Ziouzio, concernant des soupçons de détournement et de dissipation de dépôts bancaires en tant que directeur régional d’une banque à Tétouan, ainsi que son arrestation », assure-t-elle dans un communiqué.
Détournements de dépôts bancaires à Tétouan : Indisposant le PI, D. Ziouzio suspendu des instances itiqlaliennes

L’inspection du PI a ajouté qu’« après avoir discuté de cette affaire lors d’une réunion urgente du bureau régional du parti à Tétouan, présidée par le secrétaire régional, et conformément aux dispositions du nouveau règlement interne du parti, notamment les articles 16 et 19 qui soulignent l’engagement clair et explicite du parti à consacrer un code de conduite et d’éthique encadrant le travail de ses représentants dans les institutions élues, et les obligeant à respecter ses principes, il a été décidé de suspendre l’adhésion de l’intéressé jusqu’à ce que la justice tranche sur l’affaire et que les mesures disciplinaires en découlant soient prises ».

Mercredi, les éléments de la police judiciaire de la wilaya de sécurité de Tétouan ont arrêté D. Ziouzio, directeur d’une agence bancaire à Tétouan, filiale d’une banque espagnole, ainsi qu’un cadre bancaire, et les ont placés en garde à vue. Selon des sources sécuritaires, l’arrestation a eu lieu suite à une plainte contre le directeur de l’agence bancaire et un employé, suspectés de manipulations des dépôts des clients de l’agence, y compris de grandes entreprises, des promoteurs immobiliers et des hommes d’affaires, en transférant leur argent vers d’autres comptes. Les mêmes sources ont ajouté que le directeur de la banque et son employé ont détourné des milliards de centimes, et que parmi les victimes de ce détournement se trouve l’entreprise d’Omar Azziman, conseiller royal.

Recommandé pour vous