#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Blindés livrés à l’Ukraine : Les AMX-10 français décriés

Les chars français AMX-10 RC ne sont pas bons pour mener les attaques sur le front en raison de leur blindage trop léger et de problèmes avec la boîte de vitesse, témoigne un commandant ukrainien auprès de l’AFP.
Les AMX-10 français décriés

Les militaires ukrainiens ont passé au crible les blindés français AMX-10 RC, qui sont jugés inappropriés pour une contre-offensive, rapporte l’AFP qui cite un major des forces ukrainiennes qui est aussi chef d’une brigade d’infanterie.

« Ils sont utilisés pour des tirs d’appui, à cause de leur blindage léger. Leur armement est bon, leurs instruments d’observation sont très bons. Mais hélas c’est un blindage léger, ce qui les rend inadaptés [pour attaquer] « , a estimé le commandant du bataillon de la 37e Brigade d’infanterie navale ukrainienne, déployée dans la région de Donetsk.

Selon le major se présentant sous le nom de Spartanets, le blindage des chars français peu épais « se révèle une grande faiblesse dans cette guerre de haute intensité » et les rend vulnérables aux frappes d’artillerie lourdes et permanentes.  Il a cité le cas où un obus de 152mm a explosé à proximité, entraînant la mort de l’équipage de quatre personnes. Les fragments d’obus ont percé le blindage, provoquant la détonation du stock de munitions à l’intérieur. « Envoyer ces véhicules [à l’attaque, ndlr] pour qu’ils soient détruits est […] inutile car c’est un risque essentiellement pour l’équipage « , a ajouté l’officier, sans préciser le nombre de blindés français dans sa brigade.

Il a également pointé du doigt des problèmes avec la boîte de vitesse de certains AMX qui seraient dus à leur utilisation sur des chemins de terre. De plus, pour Spartanets, le mois de formation suivi par ses soldats en France n’est pas du tout suffisant pour apprendre à maîtriser ce blindé.

Le blindage des véhicules légers américains Oshkosh et britanniques Husky, également livrés à Kiev, est plus adapté et efficace que celui des AMX-10 RC, selon lui.

En janvier dernier, le Président français avait promis la livraison de ces blindés de reconnaissance sur roues. Quatre mois plus tard, ils étaient déjà en service sur le front, d’après Kiev.

Les tentatives de contre-offensive de Kiev,toutes repoussées par la Défense russe, se déroulent dans les directions du sud de Donetsk, de Zaporojié et d’Artiomovsk depuis le 4 juin. Le commandement ukrainien y a lancé des brigades entraînées par l’Otan et équipées de matériel occidental.

Selon Moscou, plus de 13.000 militaires ukrainiens ont été tués depuis. Vladimir Poutine a annoncé que Kiev a perdu 259 chars -dont un bon nombre de Léopard- pendant ces combats, et 780 autres véhicules blindés. Sur l’axe d’Orekhovo, en la seule dernière semaine de juin, les pertes ukrainiennes se sont chiffrées à 41 chars et 102 autres véhicules blindés.

Recommandé pour vous