#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Attentat sanglant à Moscou

Attentat du Crocus City Hall de Moscou : Le patron du FSB charge l’Ukraine

Attentat du Crocus City Hall de Moscou : Le patron du FSB charge l’Ukraine

Alexander Bortnikov, directeur du service de sécurité russe (FSB), a déclaré vendredi 24 mai que les renseignements militaires ukrainiens seraient « directement liés » a l’attentat du Crocus City Hall. Cette attaque terroriste, survenue le 22 mars en proche banlieue de Moscou, a causé la mort de 145 personnes et en a blessé plus de 550 autres.

Attentat meurtrier de Moscou : Tous les fils mènent à Kiev…

Attentat meurtrier de Moscou : Tous les fils mènent à Kiev…

Le Comité d’enquête russe a indiqué lundi 8 avril, à l’issue d’une réunion présidée par son directeur Alexandre Bastrykine, que le travail mené à la suite de l’attentat de Moscou avait permis d’obtenir des « informations importantes » sur les « circonstances de la préparation des terroristes », pouvant « indiquer leur lien avec les services secrets ukrainiens ».

Attaques contre le territoire russe : L’appui à Kiev diversement apprécié par Washington et Paris

Attaques contre le territoire russe : L’appui à Kiev diversement apprécié par Washington et Paris

Antony Blinken et Stéphane Séjourné ont tenu une conférence de presse à l’issue de leur rencontre à Paris. Le ministre français des affaires étrangères a jugé que les frappes ukrainiennes sur le territoire russe relevaient de la « légitime défense », tandis que son homologue américain a refusé de soutenir ces initiatives de Kiev. En parallèle, le ministre français de la Défense a eu un entretien téléphonique avec son homologue russe, le premier depuis des moins de silence radio.

Attentat sanglant de Moscou : Le FSB met à l’index l’Ukraine et des services occidentaux

Attentat sanglant de Moscou : Le FSB met à l’index l’Ukraine et des services occidentaux

Alexandre Bortnikov, directeur du Service fédéral de sécurité de Russie (FSB), s’est ouvert aux journalistes à l’issue d’une réunion avec le bureau du procureur général. « Nous pensons que l’action a été préparée à la fois par les islamistes radicaux eux-mêmes et, bien entendu, facilitée par les services spéciaux occidentaux, et que les services spéciaux ukrainiens eux-mêmes sont directement impliqués », a-t-il affirmé lundi.

Attentat sanglant à Moscou : V. Poutine cherche à confondre les commanditaires

Attentat sanglant à Moscou : V. Poutine cherche à confondre les commanditaires

Les deux premiers suspects de l’attaque du Crocus City Hall à Moscou, qui a fait 137 morts, ont été amenés dimanche soir devant un tribunal de la capitale russe, qui doit décider de leur placement en détention provisoire. « Le pays entier est en deuil avec ceux qui ont perdu leurs proches dans cette tragédie inhumaine », a lancé dimanche matin la chaîne de télévision publique russe Rossia 24. Vladimir Poutine a affirmé lundi que l’attaque terroriste, revendiquée par le groupe Etat islamique, avait été commise par des « islamistes radicaux », tout en rappelant qu’ils avaient été arrêtés alors qu’ils tentaient de fuir vers l’Ukraine.

Dans les kiosques

Suivez-nous sur: