#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Nacer Bourita

Prétoria ouvre ses bras au Polisario : « Du cinéma », selon N. Bourita

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a vu en l’accueil chaleureux réservé au chef du Polisario par Cyril Ramaphosa président sud-africain, du cinéma. «Nous avons tous suivi ce cinéma», a-t-il déclaré, jeudi, lors d’un point de presse animé avec son homologue belge.

N. Bourita à Ryad : Le sommet arabe d’Alger en filigrane

Nasser Bourita s’est rendu en Arabie saoudite. Le chef de la diplomatie marocaine a été accueilli, lundi à l’aéroport de Ryad, par Walid Ben Abdelkarim El Khreiji, vice-ministre saoudien des Affaires étrangères, rapporte l’agence saoudienne de presse SPA.

Marhaba 2022 : « Opération exceptionnelle », assure N. Bourita

Le chef de la diplomatie marocaine a rassuré les élus sur l’opération Marhaba 2022 qui se déroulera de la mi-juin à la mi-septembre. Une cellule de veille sera mise en place, en coordination avec les pays d’accueil, pour réussir cette opération d’envergure.

L’Afrique à la croisée des chemins : N. Bourita à Malabo

Le chef de la diplomatie marocaine s’est envolé vers Malabo pour y représenter le Souverain aux travaux des deux Sommets extraordinaires de l’Union africaine (UA) sur les questions humanitaires dans le Continent et sur la lutte contre le terrorisme et les changements anticonstitutionnels de gouvernement en Afrique. C’est la Guinée équatoriale qui accueille ces deux messes africaines.

Rapport royal sur la migration : L’Africain au centre des enjeux…

Nasser Bourita, chef de la diplomatie marocaine, a présenté, dimanche, au 35ème Sommet de l’Union africaine (UA) qui se tient à Addis-Abeba en Ethiopie, le rapport du Roi Mohammed VI sur le suivi de l’opérationnalisation de l’observatoire Africain des Migrations au Maroc.

N. Bourita satisfait du sommet de l’UA : En attendant l’harmonie entre New-York et Addis-Abeba…

Le Maroc est satisfait des résultats de la 35e session ordinaire du sommet de l’Union africaine. «Dans trois rapports dans lesquels la question du Sahara marocain était souvent évoquée, il n’y a eu aucune indication sur la cause nationale», s’est félicité Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse tenue dimanche à Addis-Abeba.

Dans les kiosques

Suivez-nous sur: