#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Mariage mineures

Mariage des mineures : Touche pas à mon enfant épingle A. Benkirane

Mariage des mineures : Touche pas à mon enfant épingle A. Benkirane

Le secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) a été épinglé par l’association Touche pas à mon enfant, qui a dénoncé les récentes déclarations du leader de la formation islamiste concernant son opposition à l’interdiction et à la criminalisation du mariage des mineures.

Mariage des mineures : Le CESE appelle à y mettre un terme final

Mariage des mineures : Le CESE appelle à y mettre un terme final

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a été sollicité par le Président du Parlement le 13 novembre 2023 pour émettre un avis sur la délicate question du « Mariage des mineures et son impact sur la situation économique et sociale des filles ». Cette requête s’inscrit dans le cadre des débats publics et des consultations institutionnelles étendues supervisées par l’organisme chargé de réviser le Code de la famille.

Il est urgent de revoir les textes, rappelle le CNDH

Mariage des mineures : Il est urgent de revoir les textes, rappelle le CNDH

Le mariage des mineures est un phénomène complexe que les lois seules ne suffisent pas à endiguer, rappelle Amina Bouayach, présidente du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH). Le Conseil a présenté une étude sur les justifications judiciaires approuvées pour le mariage des mineurs, qu’il a réalisée en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour la Population au Maroc (UNFPA).

Interdiction du mariage des mineures : L’USFP dans les pas du RNI

Le groupe des députés de l’USFP a déposé une proposition de loi visant à supprimer l’article 20 du Code de la famille. Le texte qui nourrit la controverse accorde des dérogations dans certains «cas exceptionnels» aux juges de la famille pour autoriser des mariages de filles n’ayant pas encore atteint l’âge légal au Maroc, à savoir 18 ans. La proposition de loi cherche à circonscrire une exception devenue désormais une règle.

Mariages précoces : Injustes noces…

La misère socio-économique n’explique pas tout dans la reproduction de la détestable tradition des mariages précoces. En effet, le poids des us et la mauvaise interprétation des textes favorisent ce travers qui marque à vie un pan de la jeunesse marocaine. C’est ce que révèle l’étude menée par la présidence du ministère public.

Dans les kiosques

Suivez-nous sur: