#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Agression israélienne contre Gaza

Pas d’accalmie dans la bande de Gaza : Rafah et Gaza City toujours sous le feu israélien

Pas d’accalmie dans la bande de Gaza : Rafah et Gaza City toujours sous le feu israélien

C’est dans la partie ouest de la ville de Rafah que les combats se concentrent au sud de la bande de Gaza. La résistance palestinienne tente de contenir l’offensive israélienne menée par des chars avec l’appui de l’aviation. Dans le centre de l’enclave palestinienne, les combats restent vifs au niveau de Hay Zeitoun aux alentours de la ville de Gaza. La résistance palestinienne continue aussi de pilonner le couloir de Netsarim et de porter des coups aux colonies de l’enveloppe de Gaza.

B. Netanyahu veut investir Rafah en dépit des conseils de J. Biden : La trêve à Gaza s’éloigne…

B. Netanyahu veut investir Rafah en dépit des conseils de J. Biden : La trêve à Gaza s’éloigne…

La Chine s’implique de plus en plus sur l’échiquier proche-orientale, comme le démontre le parrainage d’une réunion de réconciliation inter palestinienne. Une démarche qui rejoint celle déployée déjà par la Russie. En parallèle, il y a lieu de relever que les efforts menés pour une trêve à Gaza restent infructueux, en dépit de l’insistance US à marketer l’offre israélienne sous le signe de « la générosité ». Dans l’enclave palestinienne, les diverses zones ont subi la dure loi de l’occupation israélienne avec un pilonnage systématique à l’artillerie, c’est-à-dire aveugle, et des raids aériens.

Les campus au secours de Gaza : Une solidarité qui fait trembler l’establishment occidental

Les campus au secours de Gaza : Une solidarité qui fait trembler l’establishment occidental

Le mouvement de protestation en appui à Gaza a pris de l’ampleur ces jours-ci dans les campus universitaires des États-Unis, de l’Australie et de la France. Les étudiants Sciences-Po de Paris ont tenu en haleine la capitale parisienne au lendemain de la contestation qui a eu lieu dans la Sorbonne, en marge du discours du Président Emmanuel Macron, un des protecteurs d’Israël.

Un énième plan de règlement US pour le drame de Gaza : L’horizon reste dramatiquement bouché !

Un énième plan de règlement US pour le drame de Gaza : L’horizon reste dramatiquement bouché !

La diplomatie américaine lance une nouvelle offre susceptible, dit-on, de mettre un terme à la guerre génocidaire qui a court à Gaza. Sauf que les termes de cette démarche est encore loin de répondre aux desiderata des négociateurs palestiniens. En attendant que le ballet diplomatique s’ébranle, la machine de guerre sioniste est toujours emballée. Avec le soutien inconditionnel de l’Oncle Sam. Le ministère de la Santé à Gaza a signalé 5 massacres au cours des dernières 24 heures ayant causé la mort d’au moins 35 palestiniens désarmés et blessé 64 autres. Le nouveau bilan établi jeudi fait état de de 34.305 martyrs et 77.293 blessés depuis le 7 octobre dernier.

Barbarie à ciel ouvert à Gaza : A La Haye, Israël se défend de vouloir tuer les Palestiniens !

Barbarie à ciel ouvert à Gaza : A La Haye, Israël se défend de vouloir tuer les Palestiniens !

Des dizaines de personnes ont été tuées dans la nuit de jeudi à vendredi dans la bande de Gaza. Au 98e jour de guerre, près de 24 000 Palestiniens de Gaza sont morts. Les dernières opérations militaires israéliennes ont coûté la vie à 151 personnes au moins, dont onze occupants d’une maison à Deir al-Balah, dans le centre du territoire, a déclaré vendredi le ministère de la Santé de l’enclave palestinienne. Israël qui sème la mort dans l’enclave palestinienne s’est défendue, devant la Cour internationale de justice à La Haye, de toute opération génocidaire contre les Palestiniens. Ses avocats assurent que le sang que l’armée sioniste fait couler vise à défendre l’Etat hébreu.

Les combats reprennent à Gaza : L’armée sioniste pilonne toujours les civils…

Les combats reprennent à Gaza : L’armée sioniste pilonne toujours les civils…

La bande de Gaza renoue avec l’horreur avec une trêve fragile qui a volé en éclats vendredi. L’armée d’occupation israélienne a repris ses raids aériens et tirs d’artillerie contre les domiciles et le Hamas projette ses roquettes vers les colonies de l’occupation. Le front libano-palestinien n’a pas été épargné non plus. Les tirs des deux côtés de la frontière ont repris…

Dans les kiosques

Suivez-nous sur: