#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Crise Otan-Russie

Previous slide
Next slide
Confrontation russo-otanienne en Ukraine

Confrontation russo-otanienne en Ukraine : Tous les coups sont permis

Alors que Kiev assure que la situation dans la ville de Bakhmout a tendance à se compliquer au fil des jours, Moscou assure de son côté que ses troupes continuent à exercer une forte pression sur les lignes de défense ukrainienne en les faisant reculer davantage tout le long des lignes de confrontation dans le Donbass. Les alliés de l’Ukraine rassurent Kiev quant à leur soutien indéfectible.

N. Chomsky évalue la confrontation russo-occidentale

N. Chomsky évalue la confrontation russo-occidentale : « L’horloge de l’Apocalypse » s’est rapprochée de minuit

Le monde vacille au bord de l’abîme en raison du risque croissant de guerre nucléaire et de l’incapacité à relever les défis environnementaux selon Noam Chomsky. Des menaces qu’il devient difficile de traiter en raison de l’impossibilité de débattre. Lors de l’émission Going Underground sur RT International le 21 janvier, Noam Chomsky, linguiste et philosophe, a été invité à développer son idée selon laquelle l’humanité pourrait être pathologiquement attirée vers l’autodestruction.

Tension russo-otanienne : Moscou cherche à « incapaciter » Kiev

Une attaque massive a été lancée par la Russie, lundi, contre des installations énergétiques dans plusieurs régions d’Ukraine. Kiev a particulièrement été visée par les missiles russes en représailles contre les raids de drones sur la base navale de Sébastopol. D’autres villes n’ont pas été épargnées par les armes de précision tirées depuis la mer.

Conflit russo-otanien : L’étau se resserre sur l’Ukraine

Une salve de missiles a été tirée en ce début de semaine sur Kiev, ciblant les infrastructures énergétiques. La pression militaire sur l’Ukraine ne se mesure pas à l’aune des offensives balistiques, mais aussi au niveau de l’endiguement des forces ukrainiennes au niveau des divers fronts ouverts. Mais c’est le retour au blocus de l’Ukraine qui est craint aujourd’hui après l’attaque menée contre la flotte russe.

Tension russo-otanique : Drones neutralisés au niveau de Sébastopol

La flotte russe déployée en mer Noire a riposté, samedi, au raid ukrainien qui visait le port de Sébastopol par une nuée de drones de combat. La veille, Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense, a déclaré lors d’une rencontre avec Vladimir Poutine que la mobilisation partielle, de 300 000 réservistes, était achevée.

Tension russo-otanique : Le langage de la canonnière domine encore…

Affichant une entente pleine avec Israël qui désormais apporte son soutien à Kiev, le président ukrainien appelle Tel-Aviv à s’impliquer davantage dans le conflit en fournissant à son pays des armes. Une trajectoire qui, au regard des Russes, exigeait une mise en garde aux Israéliens. La guerre se poursuit sans que les efforts diplomatiques n’aient réussi à juguler une crise inédite entre Moscou et les capitales occidentales. La Maison Blanche assure que le Président US ne rencontrera pas son homologue russe en marge du Sommet du G20.

Previous slide
Next slide

Dans les kiosques

Suivez-nous sur: